L'UNESCO condamne l'assassinat d'un journaliste iraquien

24 novembre 2010

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné mercredi le meurtre d'un journaliste iraquien le 21 novembre à Mossoul, dans le nord de l'Iraq.

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné mercredi le meurtre d'un journaliste iraquien le 21 novembre à Mossoul, dans le nord de l'Iraq.

« Je condamne le meurtre de Mazen Mardan al-Baghdadi », a dit Mme Bokova dans un communiqué de presse. « En exerçant son activité professionnelle, il a aidé à faire respecter le droit à la liberté d'expression. J'appelle les autorités en Iraq à enquêter sur ce grave incident et traduire les auteurs devant la justice ».

Mazen Mardan al-Baghdadi était journaliste pour la chaîne de télévision Al-Mosuliya. Il avait seulement 18 ans et travaillait pour cette chaîne pendant ces sept derniers mois présentant deux émissions, 'Sabah al-Kheir' (Bonjour) et 'Al-Mosul fi Isbou' (La Semaine à Mossoul). Des informations publiées par des médias locaux indiquent qu'il a été abattu devant son domicile le 21 novembre.

Il s'agit du cinquième journaliste à être tué en Iraq cette année.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Conseil de sécurité condamne fermement la vague de violence en Iraq

Les membres du Conseil de sécurité sont « consternés » par la récente vague d'attentats en Iraq, y compris ceux qui ont eu lieu mercredi, au cours desquels des dizaines de civils ont perdu la vie et des centaines d'autres ont été blessés, a déclaré la présidence du Conseil de sécurité de l'ONU dans un communiqué à la presse.