Côte d'Ivoire : l'envoyé de l'ONU discute des défis du 2e tour de la présidentielle

17 novembre 2010
Choi Young-Jin, Représentant spécial du Secrétaire général pour la Côte d'Ivoire.

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la Côte d'Ivoire, Y J Choi, a discuté le mercredi avec le Président de la Commission électorale indépendante (CEI), Youssouf Bakayoko, des défis logistiques et techniques pour l'organisation du second tour de la présidentielle ivoirienne prévue le 28 novembre prochain.

Après avoir relevé les défis du premier tour de manière fantastique, il s'agit maintenant de s'accorder sur les voies et moyens pour arriver au scrutin sans trop de problème, a déclaré M Choi à l'issue de la séance de travail de plus d'une heure au siège de l'institution nationale.

Les défis ne sont pas à sous estimer, a prévenu le Représentant spécial ajoutant que tous s'étaient mis d'accord sur les moyens nécessaires à mettre en œuvre pour parvenir à les relever.

Selon lui, les discussions ont également porté sur la sauvegarde du scrutin du second tour. A ce sujet, M Choi a indiqué que des aspects restaient à améliorer. Il a jugé nécessaire de faire l'inventaire du matériel électoral en place et dans le cas éventuel, de procéder à son remplacement ou à son renforcement. « Il faut aussi apporter les imprimés électoraux sur place à temps, payer les agents électoraux qui ont travaillé de jour comme de nuit avec enthousiasme, sans oublier le transport des procès verbaux des bureaux de vote vers les commissions sous-préfectorales », a-t-il insisté.

Nous avons abordé la question de la sécurisation des élections, a souligné M Choi qui a dit que l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) et la CEI étaient d'accord pour faire confiance à la configuration actuelle de la sécurité avec en première ligne, les Forces ivoiriennes, le Centre de commandement intégré et en soutien, les Forces impartiales.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.