L'ONU appelle les Etats à trouver un compromis sur le climat à Cancun

15 novembre 2010

A deux semaines du début du Sommet de Cancun, au Mexique, qui doit réunir la communauté internationale afin de trouver un accord sur les objectifs communs de lutte contre le changement climatique, la Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), Christiana Figueres, a appelé lundi les Etats à trouver un compromis.

« Cancun sera un succès, si les parties parviennent à un compromis », a déclaré lundi Christiana Figueres lors d'une conférence de presse qui s'est tenue à Bonn, en Allemagne. « Ils devront équilibrer leurs attentes afin que chacun puisse revenir dans son pays avec un résultat positif », a-t-elle insisté.

La Secrétaire exécutive a reconnu qu'il existait « des différences politiques » parmi les pays participants à la Conférence, notamment « sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la mise en œuvre du Protocole de Kyoto et l'enracinement des objectifs au cœur de l'action gouvernementale de nombreux pays ».

« Les gouvernements doivent être clairs à Cancun sur comment et quand cela va arriver », a-t-elle martelé. Elle a souligné l'enjeu considérable qui se jouait de « savoir si le monde allait rester en dessous ou au-dessus d'une augmentation de deux degrés ».

« Un accord devra aussi comprendre les efforts de réductions des pays industrialisés et ceux des pays en développement qui ont déjà avancé leurs intentions », a précisé Christiana Figueres en ajoutant que le changement climatique était le défi le plus important de l'humanité sur le long-terme.

« Seule une réponse sur le long-terme au changement climatique permettra la réalisation avec succès d'ajustements politiques, économiques et sociaux auxquels les pays sont confrontés », a-t-elle conclu.

La Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) se déroulera à Cancun du 29 novembre au 10 décembre.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

G20 : climat et lutte contre la pauvreté doivent être la priorité, selon l'ONU

Tenir la promesse des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), multiplier les investissements stratégiques et progresser dans la lutte contre le changement climatique sont les trois principaux messages que le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, souhaite transmettre aux dirigeants des 20 puissances économiques lors du G20 qui se déroulera à Séoul, en République de Corée, les 11 et 12 novembre.