Election des 41 membres du conseil d'administration de l'ONU Femmes

10 novembre 2010

Les Etats membres ont franchi mercredi une nouvelle étape dans la création de la nouvelle agence dédiée à l'autonomisation des femmes et l'égalité des genres, l'ONU Femmes, en élisant les pays qui formeront son conseil d'administration.

Organisée par les 54 pays membres du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC), l'élection a désigné les 41 membres du conseil selon la distribution géographique suivante : 10 pays d'Afrique, 10 d'Asie, quatre d'Europe orientale, cinq d'Europe occidentale, six d'Amérique Latine et des Caraïbes et six pays donateurs.

L'Angola, le Cap vert, le Congo, la Côte d'Ivoire, la République démocratique du Congo, l'Ethiopie, le Lesotho, la Libye, le Nigéria et la Tanzanie sont les pays élus pour le groupe Afrique.

Le Bangladesh, la Chine, l'Inde, l'Indonésie, le Kazakhstan, le Japon, la Malaisie, le Pakistan, la République de Corée et le Timor-Leste composeront le groupe d'Asie.

L'Estonie, la Hongrie, la Russie et l'Ukraine représenteront les pays d'Europe orientale alors que le Danemark, la France, l'Italie, le Luxembourg et la Suède ont été élus pour l'Europe occidentale.

Les pays sélectionnés pour le groupe Amérique Latine et les Caraïbes : l'Argentine, le Brésil, la République Dominicaine, le Salvador, Grenade et le Pérou.

Le Mexique, la Norvège, l'Arabie Saoudite, l'Espagne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis formeront les pays donateurs présents au conseil exécutif.

Sur les 41 Etats membre élus, 35 Etats ont se partagent des mandats de deux ou trois ans. Ont été élus pour un mandat de deux ans les 17 pays suivants : Argentine, Bangladesh, Brésil, Côte d'Ivoire, El Salvador, Estonie, Fédération de Russie, France, Inde, Italie, Jamahiriya arabe libyenne, Malaisie, Lesotho, Pakistan, République-Unie de Tanzanie, République démocratique du Congo (RDC) et Timor-Leste.

Ont été élus pour un mandat de trois ans les 24 pays dont les noms suivent: Angola, Arabie saoudite, Cap-Vert, Chine, Congo, Danemark, Espagne, États-Unis, Éthiopie, Grenade, Hongrie, Indonésie, Japon, Kazakhstan, Luxembourg, Mexique, Nigéria, Norvège, Pérou, République dominicaine, République de Corée, Ukraine, Suède et Royaume-Uni.

Le mandat des 41 membres élus du Conseil d'administration d'ONU-Femmes prend effet à la date de leur élection et s'achèvera le 31 décembre de l'année au cours de laquelle ce mandat arrivera à expiration.

Créée le 2 juillet par l'adoption d'une résolution à l'unanimité à l'Assemblée générale, cette nouvelle entité est dirigée par l'ancienne Présidente du Chili, Michelle Bachelet. L'ONU Femmes est le résultat de la fusion entre plusieurs programmes et fonds déjà dédiés à l'égalité des genres. La Division de la promotion de la femme, l'Institut international de recherche et de formation pour la promotion de la femme, le Bureau de la Conseillère spéciale pour la problématique hommes-femmes et la promotion de la femme et le Fonds de développement des Nations Unies pour la femme ont été agrégées pour former l'ONU Femmes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

La nouvelle chef de l'ONU Femmes plaide pour l'égalité des genres

La chef de l'ONU Femmes, l'ancienne présidente du Chili, Michelle Bachelet, a affirmé mercredi que le nouvel organe de l'ONU en charge de l'égalité des genres et de l'autonomisation des femmes, sera « le champion de la défense des droits des femmes ».