Le Conseil de sécurité condamne fermement la vague de violence en Iraq

10 novembre 2010

Les membres du Conseil de sécurité sont « consternés » par la récente vague d'attentats en Iraq, y compris ceux qui ont eu lieu mercredi, au cours desquels des dizaines de civils ont perdu la vie et des centaines d'autres ont été blessés, a déclaré la présidence du Conseil de sécurité de l'ONU dans un communiqué à la presse.

Dans leur communiqué, les membres du Conseil « condamnent dans les termes les plus forts » ces violences qui « visent délibérément des lieux où des civils se rassemblent, y compris les lieux de culte chrétien et musulman ». Ils adressent « leurs profondes condoléances aux familles des victimes » et « réaffirment leur soutien au peuple et au gouvernement de l'Iraq, ainsi que leur engagement en faveur de la sécurité en Iraq ».

Décidés à aller au-delà de cette vague de violence, les membres du Conseil de sécurité condamnent également « toute incitation à des actes de violence et, en particulier ceux qui sont motivés par la haine religieuse ». Ils se disent aussi « confiants que le peuple de l'Iraq restera ferme dans son rejet continu des efforts déployés par les extrémistes pour attiser les tensions sectaires ».

En outre, le Conseil de sécurité condamne l'attaque du 19 octobre contre le convoi du Représentant spécial du Secrétaire général et d'autres fonctionnaires de l'ONU. Si cette attaque n'a pas fait de victime dans le personnel de l'ONU, elle a coûté la vie à un membre des forces de sécurité iraquiennes. Les membres du Conseil adressent « leurs profondes condoléances aux familles de la victime » et « leur soutien continu à la Mission de l'ONU en Iraq (MANUI).

La présidence du Conseil de sécurité, qui est occupée en novembre par le Royaume-Uni, a encore souligné « la nécessité de traduire en justice les auteurs, organisateurs, bailleurs de fonds et commanditaires de ces actes répréhensibles de terrorisme ». Elle exhorte aussi « tous les États, conformément à leurs obligations en vertu du droit international et des résolutions pertinentes du Conseil, à coopérer activement avec les autorités iraquiennes à cet égard ».

« Aucun acte terroriste ne peut inverser le chemin pris vers la paix, la démocratie et la reconstruction en Iraq, soutenue par le peuple et le gouvernement iraquien, ainsi que la communauté internationale », rappellent enfin les membres du Conseil.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban Ki-moon condamne une vague d'attentats sanglants en Iraq

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a vivement condamné mercredi la récente série d'attentats sanglants en Iraq qui a fait des dizaines de morts et des centaines de blessés.