Pakistan : l'UIT déploie 100 terminaux satellite pour les victimes des inondations

Pakistan : l'UIT déploie 100 terminaux satellite pour les victimes des inondations

Une fillette pakistanaise reçoit de la nourriture et de l'eau du PAM.
L'Union internationale des télécommunications (UIT) a déployé 100 terminaux satellites dans les régions du Pakistan touchées par les inondations pour permettre aux populations des zones les plus isolées de disposer de moyens de communications avec l'extérieur.

Le réseau servira aussi de plate-forme pour les travailleurs humanitaires sur le terrain, qui pourront bénéficier de conseils de médecins spécialistes pour venir en aide aux victimes tombées malades.

Les inondations qui ont ravagé le Pakistan en août ont affecté près de 20 millions de personnes, ravagé de vastes étendues de terres agricoles fertiles, en particulier dans la province du Sindh. Les deux principales urgences restent la lutte contre le développement des maladies d'origine hydrique et la malnutrition, en particulier dans les zones reculées où l'acheminement de l'aide est délicat.

Les terminaux satellites déployés par l'UIT créent un lien entre les travailleurs médicaux et des médecins spécialistes du monde entier, susceptibles de fournir des diagnostics et des consultations en temps réel.

« Les ravages causés par les inondations auront des répercussions à long terme sur la vie sociale et économique du Pakistan. Il est essentiel de pouvoir atteindre tous les survivants, en particulier ceux qui vivent dans des régions éloignées, difficiles d'accès », a indiqué le Secrétaire général de l'UIT, Hamadoun Touré, avant de souligner que ces terminaux satellites « faciliteront les communications avec le monde extérieur et la télémédecine ».

« Le déploiement de terminaux satellites va aider les autorités et les travailleurs humanitaires à établir des communications avec les régions isolées, en particulier dans les régions montagneuse reculées de la haute vallée de l'Indus, où les besoins en soins médicaux sont de plus en plus aigus avec l'arrivée de l'hiver », a expliqué de son côté le Directeur du Bureau de développement de l'UIT, Sami Al Basheer Al Morshid.

Pour développer ce réseau qui sera utilisé en priorité par les autorités locales et les agences humanitaires, l'UIT a travaillé en collaboration avec Inmarsat, Iridium Communications, Vizada et Thuraya.