Bénin : les inondations continuent, l'aide parvient aux sinistrés

2 novembre 2010

L'ONU et les organisations humanitaires acheminent actuellement l'aide d'urgence aux sinistrés des inondations causées par des pluies torrentielles qui se sont abattues particulièrement sur le Bénin et sur plusieurs autres pays d'Afrique de l'ouest et centrale depuis la mi-septembre. De fortes pluies continuent de tomber, causant la crue du fleuve Niger dans le nord du pays et aggravant la situation des 680.000 personnes déjà touchées par la catastrophe.

« Les besoins sont énormes à cause des inondations. Nous allons continuer à faire du mieux que nous pouvons pour apporter une réponse rapide et efficace aux populations », a déclaré lundi le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Benin, Nardos Bekele-Thomas.

Sur les 680.000 Béninois touchés par les inondations, environ 200.000 personnes ont besoin d'abris, estime le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA). Plus de 55.000 habitations ont été détruites, 128.000 hectares de cultures ont été dévastées et 81.000 têtes de bétail décimées. Au total, 55 provinces ont été affectées sur les 77 que comptent le pays.

Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et ses partenaires CARE et Caritas ont distribué ce weekend de l'aide alimentaire à environ 2.450 personnes vulnérables vivant dans des familles d'accueil à Zangnanado située au sud du Bénin, l'une des communes les plus sévèrement touchées.

« A ce stade, la nourriture est l'une des priorités pour les populations sinistrées », a souligné le Directeur du PAM au Bénin, Moumini Ouedraogo. « Plusieurs familles ont perdu leurs récoltes à cause des crues dévastatrices, et si nous n'agissons pas vite, les conséquences risquent d'être désastreuses », a-t-il prévenu.

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a pour sa part distribué 262.000 comprimés de purification de l'eau ainsi que des kits d'hygiène pour 150.000 personnes. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a concentré son action sur un soutien au Ministère de la Santé en distribuant aux autorités sanitaires des kits de traitement du choléra pour la prise en charge de 1.000 cas sur une durée de trois mois.

De l'aide humanitaire additionnelle sera acheminée incessamment aux populations sinistrées. Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), prévoit de distribuer 430 tentes dans les départements de l'Alibori, du Borgou, des Collines, du Mono et du Zou.

Les bailleurs de fonds ont aussi manifesté leur soutien aux victimes des inondations, indique OCHA. Le gouvernement du Japon a envoyé une aide d'urgence, composée de couvertures, de tentes, de bâches et de nattes en faveur des populations affectées. L'opérateur de téléphonie mobile MTN a fait don de 63.000 dollars à Caritas pour l'achat de vivres et de 600 moustiquaires imprégnées au profit des sinistrés. Bank of Africa a apporté, quant à elle, un appui financier de 25 million de francs CFA aux activités humanitaires.

Selon les dernières estimations du Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA), 1,8 million de personnes sont touchées par les inondations en Afrique de l'ouest et centrale.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Inondations au Bénin : un premier avion achemine l'aide d'urgence

Le premier avion du pont aérien mis en place au Bénin par le Haut commissariat pour les réfugiés (HCR) a atterri jeudi matin à Cotonou afin d'acheminer des tentes et du matériel d'urgence aux sinistrés des inondations.