Chypre : une commission va étudier l'ouverture de nouveaux points de passage

1 novembre 2010

Le Président chypriote grec, Dimitris Christofias, et son homologue chypriote turc, Dervis Eroglu, ont décidé de créer une commission chargée d'examiner les possibilités d'ouverture de nouveaux points de passage entre le nord et le sud de Chypre, a indiqué lundi le Conseiller spécial du Secrétaire général de l'ONU sur Chypre, Alexander Downer, après une rencontre entre les deux dirigeants à Nicosie.

MM. Christofias et Eroglu ont aussi « discuté de leur venue prochaine à New York et des questions de propriétés foncières qui sont au cœur des négociations en ce moment » sur la réunification de Chypre, a ajouté M. Downer lors d'une conférence de presse.

Le 18 novembre, les deux leaders seront à New York, au siège de l'ONU, à l'invitation du Secrétaire général, Ban Ki-moon. Interrogé sur les points qui seront au cœur de ces entretiens, Alexander Downer a expliqué que les deux dirigeants, ainsi que leurs représentants, avaient encore plusieurs rencontres programmées d'ici là. « Aucun doute que le Secrétaire général souhaitera aborder la question des propriétés foncières, mais je suis sûr qu'il voudra aussi parler plus largement de l'ensemble du processus », a-t-il ajouté.

Le Conseiller spécial de l'ONU a qualifié la rencontre de New York « d'importante », indiquant que le Secrétaire général et lui-même souhaitaient qu'un « vrai nouvel élan » en sorte. « Il y a clairement eu des lenteurs dans le processus ces derniers temps et le Secrétaire général a pris l'initiative d'appeler les deux dirigeants à ce propos et de les inviter », a-t-il poursuivi. « Nous faisons ce que nous pouvons pour aider, et nous le faisons de différentes manières. L'objectif de la réunion de New York n'est pas de changer de mode opératoire mais de réinjecter de l'élan dans le processus », a-t-il encore précisé.

Chypre est divisée depuis juillet 1974, quand la Turquie a envahi le nord de l'île à la suite d'un coup d'Etat fomenté par des nationalistes chypriotes grecs, soutenus par la Grèce et visant à rattacher Chypre à la Grèce.

En 2008, des pourparlers ont été lancés sous l'égide de l'ONU. Ils visent à l'avènement « d'une fédération bi-communale et bizonale basée sur l'égalité politique, comme définit dans les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Les dirigeants chypriotes grec et turc bientôt à New York pour accélérer les négociations

Les dirigeants chypriotes grec et turc rencontreront le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, le 18 novembre à New York, dans le cadre des négociations menées sous l'égide de l'ONU pour la réunification de l''île méditerranéenne.