Afghanistan : création d'un groupe d'experts pour aider un conseil afghan

31 octobre 2010
Staffan de Mistura.

La Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a annoncé dimanche qu'elle créait un groupe d'experts chargé de soutenir les efforts du Conseil supérieur pour la paix, mis sur pied par le Président afghan Hamid Karzaï, avec pour objectif d'ouvrir un dialogue avec les Talibans.

Après des discussions « utiles et constructives » entre l'ONU et le gouvernement afghan, le Représentant spécial de l'ONU en Afghanistan, Staffan de Mistura, a indiqué que le Groupe d'expert de l'ONU -baptisé « Salam Support Groupe » (« Groupe de soutien pacifique »)- serait à la disposition du Conseil supérieur pour la paix, pour soutenir ses efforts en faveur d'une paix durable dans le pays.

« Nous nous sommes félicités de la création du Conseil supérieur de la paix et nous avons fait part de la disponibilité des Nations Unies, au nom de la communauté internationale, à lui offrir un appui technique pour ses futurs travaux et activités », a-t-il expliqué dans un communiqué.

« Le soutien de la MANUA au Conseil est compatible avec le mandat que lui a confié le Conseil de sécurité de l'ONU, qui prévoit d'aider le gouvernement et le peuple afghan à jeter les bases d'une paix et d'un développement durable », a-t-il ajouté.

« Ce mandat inclut l'assistance à la réconciliation nationale, l'encouragement au dialogue régional et le soutien aux engagements qui visent à atteindre et à maintenir la paix », a-t-il conclu.

Selon la presse, le Conseil supérieur pour la paix est chargé de mettre en œuvre le Plan de paix et de réinsertion en Afghanistan (APRP), qui prévoit notamment une amnistie et une réinsertion sociale des combattants Talibans qui décident de déposer les armes et de renoncer à la violence.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.