L'ONU partenaire d'une campagne de vaccination contre la polio en Afrique

26 octobre 2010

Près de 300.000 agents de santé sont déployés partout en Afrique cette semaine pour une campagne de vaccination soutenue par l'ONU et destinée à immuniser 72 millions d'enfants du continent contre la poliomyélite.

Les agents feront du porte à porte dans 15 pays, pour fournir deux gouttes de vaccin antipoliomyélitique oral à chaque enfant de moins de cinq ans, dans les zones considérées comme les plus à risque pour la transmission de cette maladie très contagieuse et parfois mortelle.

Les dirigeants africains ont montré une coopération sans précédent ces derniers mois pour tenter d'éradiquer une épidémie partie du Nigéria et qui s'est répandue à 24 autres pays d'Afrique occidentale et centrale, ainsi qu'à la Corne de l'Afrique.

Grace à des vaccinations synchronisées, la propagation de la polio a été ralentie mais le virus n'a pas été complètement éradiqué, puisqu'il est réapparu au Libéria et au Mali ces cinq derniers mois. Même au Nigeria, le seul pays du continent à ne jamais avoir éradiqué la poliomyélite, la présence du virus a baissé de 98% en un an.

« En Afrique, nous voyons le soutien essentiel des gouvernements pour faire la différence entre le succès et l'échec, mais il reste encore beaucoup à faire pour combler les lacunes, en particulier si nous voulons protéger les gains réalisés pendant cette année », a déclaré le Directeur régional pour l'Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Luis G. Sambo.

La campagne est financée à hauteur de 43 millions de dollars par le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), en partenariat avec la Fondation Bill & Melinda Gates, le Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), l'Agence américaine pour le développement international (USAID), le Rotary Club International et les gouvernements du Japon et l'Allemagne.

« Les dirigeants politiques à travers l'Afrique ont répondu au défi posé par cette terrible maladie et les résultats vont au-delà de nos attentes. Nous avons besoin de poursuivre les efforts pour vacciner les enfants d'Afrique en priorité », a commenté de son côté le Directeur régional pour l'Afrique occidentale et centrale de l'UNICEF, Gianfranco Rotigliano.

La campagne antipolio sur le continent africain a démarré mardi en Côte d'Ivoire, elle commencera jeudi au Bénin, au Burkina Faso, en République démocratique du Congo (RDC), en Gambie, en Guinée, au Mali, en Mauritanie, au Sénégal et en Sierra Leone. Les vaccinations débuteront en Angola et au Tchad vendredi, et au Soudan samedi.

La semaine dernière, le Nigeria a vacciné près de 30 millions d'enfants dans 20 États à haut risque du nord du pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'Afghanistan exposé à la polio venue du Pakistan et du Tadjikistan

L'espoir de voir la poliomyélite éradiquée des régions du nord de l'Afghanistan s'est affaibli après la découverte d'un nouveau cas dans la province de Kunduz, le premier depuis au moins une décennie, a indiqué mercredi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).