L'envoyé de l'ONU sur le Sahara occidental en visite en Algérie

18 octobre 2010
Le Secrétaire général (droite) avec son envoyé spécial pour le Sahara occidental, Christopher Ross.

L'Envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU sur le Sahara occidental, Christopher Ross, a eu des entretiens lundi en Algérie dans le cadre des efforts déployés pour résoudre le différend entre le Maroc et le Front Polisario qui remonte à la fin de la domination espagnole sur ce territoire en 1976.

« Comme lors de mes précédentes visites, cette tournée dans la région a pour principal objectif de dégager les obstacles sur le chemin de négociations constructives entre le Royaume du Maroc et le Front Polisario », a déclaré Christopher Ross à des journalistes après une réunion avec le Président algérien Abdelaziz Bouteflika à Alger.

« Il n'y a pas de doute que le statu quo est intenable sur le long terme, étant donné les coûts et les dangers que cela implique, et les parties doivent montrer maintenant la volonté politique nécessaire pour le surmonter. Cela demande des négociations sans conditions préalables et de bonne foi pour arriver à une solution juste, durable et mutuellement acceptable », a-t-il ajouté.

Le Maroc a présenté un plan pour l'autonomie du Sahara occidental, alors que la position du Front Polisario est que le statut final du territoire devrait être décidé lors d'un référendum incluant l'indépendance comme option.

« Mon espoir est de voir les parties émerger de cette impasse actuelle et démarrer des négociations intensives et substantielles sur l'avenir du Sahara occidental », a dit M. Ross.

Après Alger, il doit se rendre dans la région de Tindouf, dans le sud-ouest de l'Algérie, en Mauritanie et au Maroc, pour continuer à préparer le prochain cycle de réunions informelles qui doivent avoir lieu en novembre.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.