Une équipe de l'ONU au Bénin, durement touché par des inondations

14 octobre 2010

Une équipe de l'ONU pour l'évaluation et la coordination en cas de catastrophe (UNDAC) est arrivée au Bénin, le pays le plus durement touché par des inondations qui frappent l'Afrique centrale et de l'ouest depuis plusieurs jours et ont déjà fait plus de 377 morts et 1,5 million de déplacés.

Les premiers membres de l'équipe composée de cinq spécialistes des réponses d'urgence sont arrivés mercredi à Cotonou, la capitale du Bénin, où 360.000 personnes ont été affectées par les pluies torrentielles et les crues de plusieurs rivières. 43 personnes ont également été tuées et les maisons de 90.000 autres détruites.

L'ONU et ses agences, le gouvernement du Bénin et les organisations non gouvernementales sur place ont commencé à fournir une aide d'urgence aux populations, essentiellement des abris, des médicaments et une aide alimentaire.

Dans les pays voisins, le bilan des inondations s'alourdit également. Au Nigéria, 118 personnes sont mortes et 300.000 autres ont été déplacées. Au Niger, 227.000 personnes sont affectées. Au Tchad, près de 145.000, et au Burkina Faso, plus de 105.000. Ces inondations interviennent alors que le Tchad, le Nigéria et le Niger sont déjà confrontés une grave épidémie de choléra.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afrique de l'Ouest et centrale : 1,5 million de gens touchés par des inondations

Des pluies torrentielles ont provoqué de grandes inondations en l'Afrique de l'Ouest et centrale affectant près d'un million et demi de personnes et faisant 377 morts, a indiqué mardi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).