Les Etats-Unis et la Somalie appelés à ratifier la Convention sur les droits des enfants

13 octobre 2010

La Présidente du Comité sur les droits de l'enfant, Yanghee Lee, a appelé la Somalie et les Etats-Unis à ratifier la Convention sur les droits de l'enfant. Il s'agit des deux seuls pays qui n'ont pas ratifié cette convention de 1989 qui établit des droits économiques, sociaux, culturels, civils et politiques ainsi que des mesures de protection spéciale pour toutes les personnes âgées de moins de 18 ans.

« Avec les meilleurs intérêts de tous les enfants à l'esprit, j'aimerais de façon respectueuse réitérer notre appel à ces Etats pour qu'ils ratifient la Convention sur les droits de l'enfant », a dit mercredi Mme Lee devant la Troisième commission de l'Assemblée générale des Nations Unies. Elle a également appelé les pays qui ne l'ont pas encore fait à ratifier les deux protocoles optionnels à la Convention, le premier sur l'implication des enfants dans les conflits, et le deuxième sur la vente, la prostitution et la pornographie impliquant des enfants. Actuellement 139 Etats ont ratifié le premier protocole et 141 le deuxième.

Cette année, le Comité et ses partenaires ont lancé une campagne pour garantir la ratification universelle des protocoles optionnels d'ici à 2012, soit le dixième anniversaire de leur entrée en vigueur, et pour susciter une prise de conscience sur l'obligation des Etats parties à garantir que leurs lois nationales respectent ces protocoles.

Le Comité sur les droits de l'enfant surveille le respect par les Etats parties de la Convention sur les droits de l'enfant et de ses protocoles optionnels. Etabli en 1991, il comprend 18 experts indépendants dans le domaine des droits des enfants, nommés et élus par les Etats parties à la Convention.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

UNICEF : la mortalité infantile a chuté d'un tiers depuis 1990

La mortalité des enfants de moins de cinq ans a chuté d'un tiers depuis 1990, a souligné le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) dans un rapport publié vendredi.