Le chef de l'ONU appelle à nouveau Israël à la retenue en matière de colonisation

6 octobre 2010
Le mur séparant Israéliens et Palestiniens à Bethléem.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a de nouveau appelé mercredi Israël à « rétablir sa politique de retenue en matière de colonisation » dans le Territoire palestinien occupé, conformément à ses obligations inscrites dans la Feuille de route.

« J'appelle les dirigeants arabes qui sont réunis à Syrte à garder la porte ouverte et à soutenir le Président (de l'Autorité palestinienne, Mahmoud) Abbas », a ajouté le Secrétaire général, lors d'une conférence de presse au siège des Nations Unies à New York.

Selon lui, il faudrait que les négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens « avancent de manière intensive et se concentrent sur la résolution des questions clés, et ne se résument pas à des discussions juste pour le plaisir de discuter ».

Ban Ki-moon a rappelé qu'il s'était entretenu par téléphone le week-end dernier avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, et le Président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, ainsi qu'avec l'Envoyé spécial américain pour le Moyen-Orient, George Mitchell. « Tous m'ont dit qu'ils étaient déterminés à trouver une solution aux problèmes immédiats auxquels nous sommes confrontés. Tous veulent que le processus de paix se poursuive », a dit le Secrétaire général.

Des négociations directes entre Israéliens et Palestiniens ont repris début septembre sous les auspices des Etats-Unis après 19 mois d'interruption. Toutefois, fin septembre, le gouvernement israélien a décidé de ne pas proroger le moratoire sur l'implantation de colonies.

Le Secrétaire général de l'ONU a eu un entretien mercredi au siège de l’ONU avec la chef de l’opposition israélienne, Tzipi Livni. Ils ont discuté des négociations directes entre Israéliens et Palestiniennes et « ont convenu qu’il importait qu’elles se poursuivent », a indiqué le service du porte-parole du Secrétaire général.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.