Haïti : neuf mois après le séisme, 1,3 million de personnes toujours déplacées

5 octobre 2010
Des victimes du séisme en Haïti.

Neuf mois après le tremblement de terre qui a ébranlé Haïti, 1,3 million de personnes sont toujours déplacées, a indiqué le rapport du bureau régional panaméricain de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Neuf mois après le tremblement de terre qui a ébranlé Haïti, 1,3 million de personnes sont toujours déplacées, a indiqué le rapport du bureau régional panaméricain de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Sur les deux millions de personnes affectées par le tremblement de terre, 1,3 million sont toujours déplacées dans 1.354 campements de fortune dans le pays », indique l'Organisation panaméricaine de santé dans ce rapport publié mardi.

Afin de couvrir les besoins de santé de ces populations, 21 organisations internationales sont présentes sur 266 sites. Environ 661.000 personnes ont migré de la zone du séisme et vivent chez des proches. Les agences de l'ONU, les autorités et les organisations non gouvernementales ont à ce jour construit 12.300 abris de transition qui ont une capacité d'accueil de 60.000 personnes.

L'Organisation panaméricaine de santé se dit « vigilante » sur l'irruption d'une seconde crise humanitaire qui pourrait survenir à cause des inondations pendant la saison des pluies ou à cause d'un ouragan. Dans les prochains mois, les principaux défis seront le déblaiement, la sécurité, la reconstruction et le retour des déplacés dans des logements. Le déroulement pacifique de l'élection présidentielle à la fin du mois de novembre est crucial pour le pays, conclut le rapport.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.