HCR : des centaines de Burundais réfugiés en RDC commencent à rentrer chez eux

5 octobre 2010

Un convoi de 240 réfugiés Burundais a quitté mardi matin la République démocratique du Congo (RDC) pour retrouver leur village de l'autre côté de la frontière au Burundi, a indiqué le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Un convoi de 240 réfugiés Burundais a quitté mardi matin la République démocratique du Congo (RDC) pour retrouver leur village de l'autre côté de la frontière au Burundi, a indiqué le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

« Les réfugiés qui sont retournés chez eux font partie d'un groupe de 10.000 personnes qui doivent revenir au Burundi dans les prochains mois sur un rythme d'un convoi par semaine », a expliqué mardi le porte-parole du HCR, Adrian Edwards, lors d'une conférence de presse à Genève, en Suisse.

« La plupart des réfugiés sont originaires des provinces de Bubanza, Bujumbura et Cibitoke et de la province du sud du pays de Bururi. Une fois arrivés chez eux, ils vont bénéficier de nos programmes de réintégration qui comprennent l'accès aux soins de santé, l'éducation et des abris », a-t-il ajouté.

Les 15.000 Burundais réfugiés dans la province du Sud-Kivu ont fuit les conflits ethniques qui ont éclaté en 1972 et au début des années 1990. Sur ces 15.000 personnes, 10.000 ont exprimé le souhait au HCR de vouloir rentrer dans leur pays.

« Au sujet des 5.000 personnes qui ont fait le choix de rester en RDC, nous travaillons avec les autorités congolaises afin de répondre à leur besoin d'intégration », a précisé Adrian Edwards.

Environ 80.000 réfugiés sont dispersés dans les autres pays de la sous-région, a indiqué le HCR. Sur les six dernières années plus d'un million sont retournés volontairement au Burundi, la plupart avec l'aide du HCR. D'autres ont bénéficié de programme d'intégration comme par exemple en Tanzanie où 162.000 réfugiés ont acquis la nationalité tanzanienne.

Le Burundi est également un pays hôte de réfugiés, principalement de RDC. Environ 41.000 Congolais vivent dans quatre camps différents. Le HCR continue de travailler au retour volontaire de ces réfugiés. Environ 2.000 personnes ont demandé une aide du HCR afin de retourner chez eux.

Ces retours volontaires à double sens sont le fruit d'un accord tripartite entre le Burundi, la RDC et le HCR.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le HCR se réjouit de la naturalisation de 162.000 réfugiés en Tanzanie

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) s'est félicité vendredi de l'annonce par la Tanzanie de la naturalisation de 162.000 réfugiés.