Une délégation du Conseil de sécurité en visite au Soudan cette semaine

4 octobre 2010

A moins de quatre mois des référendums sur l'autodétermination du Sud-Soudan et le statut de la zone d'Abyei, le Conseil de sécurité va envoyer une délégation au Soudan cette semaine.

« La délégation se rendra d'abord à Kampala, en Ouganda puis à Juba, au Sud-Soudan, El Fascher au Darfour, et Khartoum, la capitale soudanaise », a déclaré lundi le Président du Conseil de Sécurité pour le mois d'octobre, l'ambassadeur de l'Ouganda auprès des Nations Unies, Ruhakana Rugunda, lors d'un point presse au siège de l'ONU à New York.

« Plus de détails sur l'agenda seront donnés ultérieurement. Les termes de référence de la mission sont en train d'être finalisés », a-t-il ajouté.

Répondant aux journalistes, le président du Conseil a précisé qu'il n'y aurait pas de rencontre entre les membres de la délégation du Conseil et le Président soudanais, Omar Al-Bachir, qui fait l'objet de deux mandats d'arrêt émis par la Cour pénale internationale (CPI).

« Le Conseil n'a pas demandé de rencontre avec le Président Soudanais, Omar Al-Bachir et celui-ci n'a pas non plus proposé une telle rencontre », a souligné Ruhakana Rugunda.

« L'équipe du Conseil de sécurité va rencontrer d'autres membres du gouvernements », a assuré le Président du Conseil de sécurité.

Le référendum sur l'auto-détermination du Sud-Soudan prévu en janvier 2011 est l'élément central de l'accord de paix global qui a mis fin en 2005 à plus de deux décennies de guerre civile entre le Nord, majoritairement musulman, et le Sud, où la plupart des habitants sont chrétiens ou animistes.

Le référendum d'Abyei, qui doit aussi se dérouler en janvier prochain, doit permettre aux habitants de cette région riche en pétrole et située entre le Nord et le Sud de choisir s'ils veulent être rattachés au Sud ou au Nord.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.