L'actualité mondiale Un regard humain

Ban Ki-moon : l'Union internationale des télécommunications connecte le monde

Ban Ki-moon : l'Union internationale des télécommunications connecte le monde

media:entermedia_image:bb181d3d-e986-4d9a-9f44-1820c65acb56
« De la naissance du télégraphe à la radio, de la télévision aux communications par satellite et Internet, l'Union internationale des télécommunications (UIT) a été à la pointe de la "connexion du monde" », a indiqué lundi le Secrétaire général de l'ONU, dans un message adressé aux Etats membres de l'UIT, rassemblés pour la Conférence plénipotentiaire de cet organe de l'ONU qui s'est ouverte lundi dans la ville de Guadalajara, au Mexique.

Destinée à permettre aux Etats membres de décider du rôle futur de l'organisation et de déterminer sa capacité à influencer et orienter l'évolution des nouvelles technologies de l'information et de la communication dans le monde, la Conférence est convoquée tous les quatre ans pour adopter son plan stratégique et financier quadriennal, et élire les membres de l'équipe de direction de l'organisation.

Les Membres des organisations régionales et intergouvernementales de télécommunication, ainsi que les institutions spécialisées de l'ONU participent aussi à la Conférence en qualité d'observateurs.

« Aujourd'hui, il y a cinq milliards d'abonnés à la téléphonie mobile à travers le monde et près de deux milliards de personnes qui utilisent internet. Mais en dépit d'importants progrès qui ont permis d'élargir les avantages des technologies de l'information et de la communication, il y a encore beaucoup de travail à faire », a estimé Ban Ki-moon, soulignant que si « la fracture numérique s'est rétrécie, elle est néanmoins loin d'avoir disparu ».

« L'expérience a montré qu'un meilleur accès aux technologies de la bande passante se traduisait par des progrès plus rapides vers tous les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) », a poursuivi le Secrétaire général, rappelant que « l'internet stimulait les échanges, le commerce et participait même à l'éducation ». « La télémédecine améliore les soins de santé, les satellites sont utilisés pour observer et répondre au changement climatique et les technologies vertes servent la promotion de villes plus propres », a-t-il encore ajouté.

Ban Ki-moon a également salué les travaux de la Commission sur le haut débit pour le développement du numérique -un groupe de représentants de gouvernements, d'hommes d'affaires et de sociétés de contenu- qui s'est réuni le mois dernier sous la direction de l'UIT et de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) et formuler un certain nombre de propositions pour renforcer le développement mondial de l'internet haut débit.

« Votre travail, dans le développement de la prochaine génération de réseaux de communications, dans le renforcement de la cyber-sécurité et celui de la puissance des technologies de l'information et de la communication, est une tâche d'une importance vitale pour nous tous », a encore insisté le patron de l'ONU dans son message aux participants.

« Je vous souhaite le meilleur dans vos efforts visant à exploiter au mieux le potentiel des technologies de l'information et de la communication pour générer des progrès économiques et sociaux », a-t-il conclu.

La Conférence plénipotentiaire doit se terminer le 22 octobre.