Chili : l'ONU salue la fin de la grève de la faim de détenus mapuches

4 octobre 2010

Les Nations Unies ont salué ce week-end la fin d'une grève de la faim entamée il y a près de trois mois par des prisonniers autochtones de la minorité mapuche au Chili.

La plupart des 34 prisonniers en grève de la faim ont pris cette décision après un accord avec le gouvernement chilien, a indiqué la Commission économique des Nations Unies pour l'Amérique latine et les Caraïbes (CEALC). La Directrice exécutive de la Commission, Alicia Barcena, a salué la capacité du gouvernement et des grévistes à arriver à un accord.

« Guidée par les principes et les objectifs de la Charte des Nations Unies et de la Déclaration universelle des droits de l'homme, la CEALC attire l'attention sur l'importance du régime juridique international et le besoin de placer l'égalité au cœur du débat », a-t-elle dit.

Après l'annonce de l'accord, un groupe de 11 adultes et trois mineurs mapuches qui avaient envahi le siège de la CEALC à Santiago le 23 septembre en solidarité avec les grévistes de la faim ont volontairement quitté les lieux.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avait déclaré vendredi suivre de près l'évolution de la grève de la faim et avait encouragé toutes les parties prenantes à trouver une solution dès que possible pour éviter des décès.

Selon la presse, les grévistes de la faim affirmaient être des prisonniers politiques et estimaient qu'ils ne devaient pas être traités comme des terroristes présumés ou risquer un procès devant des tribunaux militaires.

La minorité autochtone mapuche représente 5% de la population chilienne et vit pour l'essentiel dans le sud du pays. Ces dernières années, des militants mapuches ont bloqué des routes et occupé des terres pour tenter de récupérer leurs territoires ancestraux occupés par des agriculteurs et des compagnies forestières.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Chili : l'ONU en faveur d'une solution à la grève de la faim de détenus mapuches

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a déclaré vendredi suivre de près l'évolution de la grève de la faim de prisonniers autochtones de la minorité Mapuche au Chili et a encouragé toutes les parties prenantes à trouver une solution dès que possible pour éviter des décès.