Haïti : le Représentant de l'ONU appelle à une campagne électorale sereine

Haïti : le Représentant de l'ONU appelle à une campagne électorale sereine

Edmond Mulet.
A l'occasion du lancement de la campagne électorale en Haïti, le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU, Edmond Mulet, a appelé vendredi les Haïtiens à mener cette campagne dans une ambiance sereine pour que les élections du 28 novembre soient une réussite.

« Les élections du 28 novembre offrent l'opportunité unique de définir le chemin à suivre durant les cinq prochaines années. En ces temps difficiles, alors que les acquis politiques économiques et sociaux des dernières années semblent menacés, il importe que les Haïtiens se mobilisent pour élire des femmes et des hommes d'Etat à la hauteur de la situation », a dit M. Mulet dans un message.

Selon lui, seul un gouvernement porteur du consensus national, doté d'une vision basée sur le bien commun et déterminé à s'attaquer aux causes véritables des problèmes actuels, peut faire face aux multiples défis auxquels est confronté le pays.

Il est ainsi urgent de relocaliser les centaines de milliers de familles qui vivent toujours dans les camps de déplacés. Il faut, à plus long terme, jeter les bases de la refondation d'un Etat de droit, où la sécurité et l'emploi sont assurés pour tous, où la justice est accessible à tous et où la citoyenneté devient réalité. « Un tel gouvernement ne peut tirer sa légitimité que du peuple haïtien. Cette légitimité passe par les urnes », écrit M. Mulet.

Le chef de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) estime que le Conseil électoral provisoire a la responsabilité d'organiser des élections libres de toutes interférences partisanes, et dont les résultats seront crédibles aux yeux de la nation.

Selon Edmond Mulet, l'émission de nouvelles cartes d'identité nationales et l'enregistrement des électeurs est un enjeu majeur. Aussi, encourage-t-il l'Office national d'identification et le Conseil électoral provisoire à faire en sorte que tous les électeurs qui le veulent puissent exercer leur droit démocratique le 28 novembre prochain