RCA : la chanteuse Mandy Moore s'engage avec l'ONU contre le paludisme

1 octobre 2010

La chanteuse et actrice américaine, Mandy Moore, a rejoint la Fondation des Nations Unies pour distribuer des moustiquaires imprégnées d'insecticide en République centrafricaine (RCA) dans le cadre de la campagne 'Rien d'autre que des moustiquaires » destinée à lutter contre le paludisme.

« C'est un honneur pour moi de rejoindre ce voyage pour aider à distribuer des moustiquaires imprégnées d'insecticide afin de prévenir le paludisme qui continue à tuer presqu'un million de personnes chaque année », a dit Mandy Moore en visite en République centrafricaine. « Cette semaine j'ai rencontré des mères qui ont perdu des enfants atteint du paludisme et qui s'inquiète chaque jour de perdre un autre enfant. Etre en mesure de protéger les bébés avec une moustiquaire change la vie car cela les protège des moustiques porteurs de la maladie pendant leur sommeil », a-t-elle ajouté.

Mandy Moore est Ambassadrice pour l'organisation non gouvernementale Population services international (PSI). En République centrafricaine elle a décidé de s'engager auprès de la campagne de la Fondation des Nations Unies. Sur le terrain, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) s'occupe de la distribution les moustiquaires.

« Nous sommes en voie d'atteindre notre objectif de fournir une moustiquaire à chaque famille de RCA d'ici la fin de l'année. Dans les prochaines semaines les partenaires de la campagne auront délivré plus de 400.000 moustiquaires, soit la moitié du nombre qu'il faudrait pour couvrir le pays », a souligné Mandy Moore.

« Il faut simplement 10 dollars pour aider. J'espère que davantage de gens vont nous rejoindre afin de garantir que ces familles puissent dormir sous une moustiquaire antipaludéenne. Ensemble nous pouvons couvrir tous le pays », a-t-elle conclu.

Dans le monde, un enfant meurt du paludisme toutes les 45 secondes. Ces décès peuvent être évités par l'utilisation d'une moustiquaire imprégnée d'insecticide. Acheter, acheminer une moustiquaire et sensibiliser les populations à son utilisation ne coûte que 10 dollars.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Paludisme : il faut rester vigilant malgré les succès, selon Ban Ki-moon

A l'occasion d'une réunion avec l'Alliance des leaders africains contre le paludisme (ALMA) en marge du Sommet des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) à New York, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué mercredi le « succès dans la lutte contre le paludisme » et a appelé à « planifier la réponse pour les défis qu'ils restent à relever ».