Pakistan : l'appel de fonds de 2 milliards de dollars financé à 31%

30 septembre 2010
Des familles déplacées par les inondations au Pakistan.

L'appel de fonds révisé de 2 milliards de dollars lancé à la mi-septembre par l'ONU pour assister les 20 millions de sinistrés des inondations au Pakistan, est financé à hauteur de 31%, a indiqué jeudi le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA).

« A part dans la région de Sindh, la majorité des déplacés des inondations sont de retour ou en train de revenir chez eux », a expliqué jeudi OCHA par communiqué de presse. « Plus de 75% des populations affectées se trouvent dans les provinces du Punjab et de Sindh. Les autorités nationales font état de 1,9 million de maisons endommagées ou détruites. Les opérations d'assistance d'urgence continuent dans les districts de Dadu et Jamshoro dans la région de Sindh et des nouveaux camps de déplacés sont mis en place dans le Sehawan », a fait savoir OCHA.

Le 17 septembre dernier, les Nations Unies et ses partenaires ont annoncé qu'ils avaient besoin de 1,5 milliard de dollars supplémentaires pour venir en aide aux populations affectées par les inondations au Pakistan, une somme venant s'ajoutant aux 460 millions de dollars déjà réclamés lors d'un premier plan d'assistance lancé le 11 août.

Au total, l'appel de fonds révisé pour venir en aide aux victimes des inondations au Pakistan représente une somme de 2 milliards de dollars, soit le plus grand appel de fonds pour une catastrophe naturelle cette année, après celui pour Haïti, qui s'est élevé à 1,49 milliard de dollars.

Il s'agit de venir en aide à plus de 20 millions de personnes sur une période de douze mois. Le plan d'assistance couvre 483 projets présentés par 15 organes des Nations Unies, l'Organisation internationale des migrations (OIM) et 156 organisations non gouvernementales nationales et internationales.

Les besoins d'intrants agricoles est prégnant, notamment de semences et de fertilisants, souligne OCHA. Les champs seront prêts pour les semis de blé de la saison d'hiver dans presque toutes les zones du Punjab et du Balouchistan, deux régions particulièrement touchées par les inondations. L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a pour objectif d'assister 468.000 familles pour les semis d'hiver.

Concernant l'éducation, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a fourni plus de 900 écoles d'urgences et presque 40.000 enfants bénéficient d'une assistance à l'éducation, indique OCHA. L'UNICEF et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont aussi distribué plus de 500.000 moustiquaires imprégnées d'insecticides et 232.000 traitements anti-diarrhéiques. Plus de 3,67 millions de personnes reçoivent quotidiennement de l'eau potable grâce à l'action des agences de l'ONU et de ses partenaires.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.