Le Conseil de sécurité lève les sanctions sur la vente d'armes à la Sierra Leone

29 septembre 2010
Ecolières à Freetown, Sierra Leone.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté mercredi une résolution levant les sanctions interdisant « la vente ou la fourniture d'armements » à la Sierra Leone.

Le Conseil « décide de lever, avec effet immédiat », les mesures énoncées dans la résolution 1171 (1998) relatives à la vente ou la fourniture d'armements au gouvernement sierra léonais.

La résolution 1171 interdisait « la vente ou la fourniture d'armements et de matériel connexe aux forces non gouvernementales en Sierra Leone ». « Tous les États empêcheront la vente ou la fourniture à ce pays, par leurs nationaux ou depuis leur territoire, ou au moyen de navires battant leur pavillon ou d'aéronefs immatriculés par eux, d'armements et de matériel connexe de tous types, y compris d'armes et de munitions, de véhicules et d'équipements militaires, d'équipements paramilitaires, ainsi que de pièces détachées y afférentes, sauf au gouvernement sierra-léonais par les points d'entrée figurant sur une liste que ledit gouvernement fera tenir au Secrétaire général, lequel la communiquera rapidement aux États Membres de l'Organisation des Nations Unies », selon cette résolution.

Le Conseil de sécurité a aussi dissous mercredi le Comité en charge notamment du suivi des sanctions.

Par ailleurs, le Conseil de sécurité invite « instamment tous les Etats à offrir leur coopération et leur assistance au Tribunal spécial pour la Sierra Leone » afin que puisse être traduit en justice Johnny Paul Koroma, « s'il est toujours en vie » et « demande à tous les Etats de coopérer avec l'Organisation internationale de police criminelle (INTERPOL) dans ses efforts pour l'appréhender et le transférer ».

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté mercredi une seconde résolution prorogeant jusqu'au 15 septembre 2011 le mandat du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Sierra Leone (BINUCSIL), notamment pour assister les autorités à organiser les élections de 2012.

Le BINUCSIL devra « apporter son concours au gouvernement sierra-léonais, comme celui-ci l'a demandé, pour la préparation des élections de 2012 », fournir une assistance « en vue de prévenir et d'atténuer les conflits », « promouvoir le dialogue entre les partis politiques, le gouvernement et toutes les parties intéressées », « aider le gouvernement et les institutions nationales à s'attaquer au problème du chômage des jeunes », « aider le gouvernement à promouvoir la bonne gouvernance, l'Etat de droit et les droits de l'homme » notamment pour renforcer la lutte contre le trafic de drogues, la criminalité organisée et la corruption.

Le Conseil de sécurité a « invité » le gouvernement sierra-léonais « à poursuivre la réforme de la bonne gouvernance en appuyant la Commission de lutte contre la corruption afin d'accroître la transparence et la gestion des ressources naturelles et minérales ».

Les Etats Membres engagent « la Commission de consolidation de la paix à aider le gouvernement sierra-léonais à préparer les élections de 2012, comme celui-ci l'a demandé ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.