Ban Ki-moon salue la prise de conscience du secteur du tourisme sur l'environnement

27 septembre 2010

A l'occasion de la Journée mondiale du tourisme, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a rendu hommage lundi « à la communauté du tourisme pour sa prise de conscience croissante de l'importance qu'il y a à préserver la diversité de la vie sur Terre ».

« En cette Journée mondiale du tourisme, je rends hommage à la communauté du tourisme pour sa prise de conscience croissante de l'importance qu'il y a à préserver la diversité de la vie sur Terre, et j'engage tous les partenaires à renforcer leur engagement en faveur d'activités durables », a déclaré Ban Ki-moon.

« En dépit des promesses répétées faites à l'échelle mondiale en vue de protéger les espèces de la planète et leurs habitats – ainsi que les biens et les services qu'ils offrent –, la variété de la vie sur Terre continue de se réduire à un rythme sans précédent. Les activités humaines en sont la cause », a-t-il ajouté.

La Journée mondiale du tourisme 2010 a pour thème le tourisme et la diversité biologique, et simultanément les Nations unies célébreront en 2010 à travers le monde l'Année internationale de la diversité biologique. La célébration officielle devait avoir lieu en Chine le 27 septembre et de nombreux autres événements sont prévus à travers le monde.

« Le tourisme et la diversité biologique sont étroitement liés. Des millions de personnes voyagent chaque année pour admirer les splendeurs de la nature. Les revenus tirés du tourisme durable peuvent jouer un rôle non négligeable pour promouvoir la conservation de la nature, de même que le développement économique. Qui plus est, le tourisme durable peut aider à faire prendre conscience aux touristes et aux populations locales de l'importance que revêt la diversité biologique dans notre vie quotidienne », a expliqué le Secrétaire général.

Selon Ban Ki-moon, la communauté du tourisme est « de plus en plus consciente de ses responsabilités » et « il va de soi que ce secteur peut apporter une contribution importante pour protéger la biodiversité en adoptant des mesures simples, notamment en gérant les groupes de touristes de manière à réduire autant que possible les nuisances pour la faune et la flore sauvages ou en achetant des produits uniquement auprès de sources durables ».

Le directeur de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), Taleb Rifai, a souligné que « la diversité biologique a une valeur incommensurable pour le tourisme : c'est un de ses principaux atouts, et elle est à l'origine des voyages de millions de personnes dans le monde entier chaque année ».

Cependant, Taleb Rifai a exprime son inquiétude sur les dangers auxquels sont confrontés les espèces et les écosystèmes. « Reconnaissant la valeur du capital naturel de la Terre pour sa durabilité sur le long terme, le secteur du tourisme est appelé à protéger et à gérer de manière durable la diversité biologique. La santé de l'industrie touristique est liée à celle de ses ressources, et la croissance durable du tourisme signifie davantage de fonds pour leur conservation », a déclaré le Directeur de l'OMT.

« Préserver la diversité biologique est un défi qu'il faut relever d'urgence et qui nous concerne tous - la communauté internationale, les autorités publiques, les entreprises et les voyageurs - mais il n'est pas trop tard pour agir. Je suis sûr que tout au long de l'année 2010 et au-delà, la communauté du tourisme s'unira pour démontrer le rôle essentiel qu'elle joue dans la protection de la diversité biologique et l'optimisation de sa contribution à la réduction de la pauvreté et au développement », a-t-il conclu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban Ki-moon : protéger la biodiversité est crucial pour le développement

« La conservation des espèces de la planète et des habitats est essentielle au développement durable et à la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement », a souligné le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, en ouverture d'une réunion de haut niveau organisée mercredi à l'Assemblée générale de l'ONU.