La Belgique plaide en faveur de la transparence dans la pratique du pouvoir

23 septembre 2010

Le Vice-Premier ministre et Ministre des Affaires étrangères de Belgique, Steven Vanackere, a plaidé jeudi en faveur du respect de la responsabilité et la transparence dans tous les modes de gouvernance, lors de l'ouverture du débat annuel de l'Assemblée générale de l'ONU à New York.

« Mon message aujourd'hui porte sur la responsabilité et la transparence. Au cœur de toutes les formes de gouvernance il y a la responsabilité, qu'elle soit globale ou locale, nationale ou internationale », a dit Vice-Premier ministre de la Belgique qui occupe actuellement la présidence tournante de l'Union européenne. « Mais ce n'est pas assez. La gouvernance ce n'est pas seulement être responsable, c'est aussi être transparent », a-t-il ajouté.

« La transparence dans les affaires internationales c'est le respect du droit international qui gouverne les relations entre les Etats », a-t-il dit.

« Sans base légale, la coopération internationale reste optionnelle et ne correspond pas aux exigences de transparence et de viabilité à long terme », a précisé Steven Vanackere. « La Belgique plaide pour l'acception universelle de la compétence de la Cour internationale de justice et de la Cour pénale internationale. Si tous les pays avaient la volonté de suivre cet appel, nous franchirions une étape dans l'établissement d'un système international efficace et transparent », a-t-il souligné.

Steven Vanackere a souhaité que la communauté internationale « se concentre plus sur la prévention et les causes profondes de ces violations » et coordonne davantage ses actions. Les instruments de protection des droits de l'homme internationaux « doivent être renforcés », a-t-il indiqué. De même, a-t-il insisté, « dans le secteur de la sécurité, un autre pilier des Nations Unies, il est nécessaire d'augmenter la transparence ».

« La conscience d'un homme politique de peut pas se libérer de l'obligation d'être transparent envers ceux qu'il veut servir, au peuple qu'il veut représenter et au pays qu'il veut diriger », a-t-il conclu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.