Réunification de Chypre : nouvelles discussions sur les questions foncières

11 septembre 2010
Des démineurs à la recherche de restes d'engins explosifs, au point de passage de la rue Ledra à Chypre.

Les dirigeants chypriotes turcs et grecs ont débuté vendredi à Nicosie, à Chypre, de nouvelles discussions sur les problèmes de propriétés foncières dans le cadre des négociations pour la réunification de l'île soutenue par l'ONU.

« Je pense que c'était une bonne réunion, menée dans une bonne atmosphère », a déclaré aux journalistes le Conseiller spécial de l'ONU pour Chypre, Alexander Downer.

Lancées en 2008, ces négociations ont débuté après que les dirigeants des deux communautés se sont engagés à travailler à la mise en place « d'une fédération bi-communale et bizonale basée sur l'égalité politique, comme définit dans les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU ». Cette fédération comprendrait un gouvernement fédéral ayant la personnalité morale à l'international et deux Etats fédérés grec et turc totalement égalitaires.

« Vous n'avez pas à être un expert des propriétés foncières pour comprendre que c'est un problème complexe et difficile qui affecte beaucoup de personnes », a déclaré Alexandre Downer.

« Il y a des propositions qui ont été proposées des deux côtés et le défi est de les faire fusionner en un plan », a-t-il ajouté.

Les représentants des deux parties et les équipes d'experts sur les propriétés foncières vont se rencontrer la semaine prochaine afin de « concrétiser les principaux aspects du problème des propriétés foncières afin d'identifier des convergences ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.