Ban réclame un large soutien aux négociations israélo-palestiniennes

9 septembre 2010

Les négociations israélo-palestiniennes directes, relancées le 2 septembre à Washington, doivent obtenir un large soutien international, a déclaré jeudi le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, lors d'une conférence de presse au siège de l'ONU à New York.

Dans cette perspective, les membres du Quatuor sur le Moyen-Orient (Nations Unies, Union européenne, Etats-Unis, Fédération de Russie) se retrouveront la semaine prochaine à New York, a-t-il précisé, ajoutant que des rencontres avec les partenaires arabes sont aussi prévues.

Après avoir salué le travail du Président américain Barack Obama, de la Secrétaire d'Etat Hillary Clinton et de l'Envoyé spécial américain au Moyen-Orient, George Mitchell, Ban Ki-moon a souligné « la nécessité de mettre un terme à la violence » dans la région.

Il a également demandé « l'allongement et l'extension de la portée des restrictions à la colonisation décidées par le gouvernement israélien ».

« Sur Gaza, la communauté internationale doit continuer de pousser pour de nouvelles mesures d'allègement du blocus et d'assistance à la population », a-t-il encore estimé, avant de rappeler que « les négociations étaient le seul moyen pour Israël et les Palestiniens de résoudre tous les problèmes liés au statut final et de réaliser les aspirations de leurs peuples ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban salue la décision d'Israël et des Palestiniens de lancer des négociations directes

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué la décision des dirigeants israéliens et palestiniens de démarrer des négociations directes, estimant qu'il s'agissait d'une "opportunité qui ne devait pas être gâchée".