PNUE : appel à candidatures pour le titre de Champions de la Terre 2011

1 septembre 2010

Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) a lancé mercredi les candidatures pour l'édition 2011 de son prix de « Champions de la Terre », qui récompense certains de ceux qui s'engagent le plus brillamment dans la protection de l'environnement et se dévouent et agissent pour construire un avenir plus vert, plus propre et plus prospère.

Jusqu'au 31 octobre 2010, le public du monde entier est appelé à nommé une personne de son choix pour être « héros de l'environnement », autrement dit candidat au prix de « Champions de la Terre », sur le site Internet de l'événement.

Le PNUE sélectionnera ensuite un lauréat pour chacune des catégories suivantes : leadership politique, science et l'innovation, vision entrepreneuriale, inspiration et action. Chaque lauréat recevra 40.000 dollars et un trophée commémoratif lors d'une cérémonie et d'un dîner de gala qui se tiendra le 28 avril 2011.

L'année dernière, les « Champions de la Terre » étaient d'origines très variées et opéraient dans des domaines très diversifiés. Parmi eux, Bharrat Jagdeo, le Président de la Guyane et ardent défenseur des forêts de son pays, ou encore Mohammed Nasheed, Président des Maldives et militant international reconnu pour son combat contre le changement climatique.

Le Prince Zaher Mostapha, Directeur général l'Agence nationale de la protection de l'environnement afghane, avait également reçu le prix pour son plaidoyer et son engagement en faveur du développement durable, comme le scientifique japonais, Taro Takahashi, récompensé pour ses recherches sur le cycle du carbone dans les océans, sur terre et dans l'atmosphère. L'une des actrices les plus populaires de Chine, Zhou Xun, a également été lauréate en 2010 pour son implication dans la promotion d'un mode de vie plus écologique. Enfin, Vinod Khosla, l'entrepreneur américain surnommé le « Monsieur Vert de la Silicon Valley », a été primé pour ses investissements dans le secteur des énergies renouvelables.

« La nécessité d'un leadership engagé et d'une conscience responsable n'a jamais été aussi grande », souligne le PNUE dans son appel à candidatures. « Des dirigeants issus du secteur privé, de la société civile ou encore des instances gouvernementales, sont indispensables pour construire la véritable révolution verte de demain et entrainer les autres à suivre leurs exemple », ajoute l'agence onusienne organisatrice de l'évènement.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.