Arabie Saoudite : nouvelles préoccupations sur le sort des migrants

31 août 2010

La mort de cinq éthiopiens migrants dans un centre de détention d'Arabie Saoudite a ravivé mardi les inquiétudes du Haut commissariat pour les refugiés (HCR) sur le sort des migrants dans le royaume. L'agence avait appelé au mois de juillet dernier le pays à stopper l'expulsion de migrants en provenance de Somalie.

La mort de cinq éthiopiens migrants dans un centre de détention d'Arabie Saoudite a ravivé mardi les inquiétudes du Haut commissariat pour les refugiés (HCR) sur le sort des migrants dans le royaume. L'agence avait appelé au mois de juillet dernier le pays à stopper l'expulsion de migrants en provenance de Somalie.

Questionné lors d'une conférence de presse sur un éventuel lien entre l'expulsion de migrants et le décès de ces cinq personnes en détention, le porte-parole du HCR à Genève, Adrian Edwards, a estimé que « ces deux affaires ne sont pas nécessairement liées mais ces cinq décès en détention sont déplorables ».

Le HCR n'a pas accès aux centres de détentions d'Arabie Saoudite, a rappelé le porte-parole du HCR, en précisant que l'agence souhaitait inspecter les geôles saoudiennes pour identifier la présence de personnes en situation de bénéficier d'une protection internationale.

Le 30 juillet dernier, le HCR avait indiqué que 1.000 Somaliens avait été expulsés d'Arabie Saoudite durant le seul mois de juin. Selon les rapports de suivi de l'agence, la majorité des personnes expulsées indiquent avoir fui la Somalie en raison du conflit, de la violence et des abus des droits humains récurrents. La plupart indiquent être originaires du sud et du centre de la Somalie, notamment de Mogadiscio. La majorité des personnes expulsées sont des femmes.

« Le HCR considère ces expulsions forcées comme étant incompatibles avec les lignes directrices du HCR sur les besoins en matière de protection internationale des réfugiés et des demandeurs d'asile somaliens. Etant donnée la violence meurtrière ravageant Mogadiscio, le HCR exhorte les autorités saoudiennes à s'abstenir de procéder à de nouvelles expulsions, et ce pour des motifs humanitaires », avait déclaré une porte-parole du HCR, Melissa Fleming.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le HCR appelle l'Arabie saoudite à cesser d'expulser des Somaliens

Des dizaines de civils somaliens ont été tués et davantage encore ont été blessés dans des combats cette semaine entre les forces gouvernementales et la milice Al-Shabaab à Mogadiscio, a déploré vendredi le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), qui, dans ce contexte, a appelé l'Arabie saoudite à cesser d'expulser des Somaliens.