Du Pakistan, les chefs de l'UNICEF et du PAM appellent à intensifier l'aide

31 août 2010
Des enfants déplacés dans le camp de Kacha Garhi à Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan.

En visite au Pakistan, les Directeurs exécutifs du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et du Programme alimentaire mondial (PAM), Anthony Lake et Josette Sheeran, ont appelé la communauté internationale à augmenter l'aide aux victimes des inondations qui ont affecté environ 18 millions de personnes.

En visite au Pakistan, les Directeurs exécutifs du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et du Programme alimentaire mondial (PAM), Anthony Lake et Josette Sheeran, ont appelé la communauté internationale à augmenter l'aide aux victimes des inondations qui ont affecté près de 18 millions de personnes.

« Il existe une triple menace au regard de cette crise qui s'intensifie. Les populations ont perdu leurs semences, leurs récoltes et leurs revenus, les laissant dans le désespoir, la faim et sans-abris. La situation est extrêmement critique. Nous avons besoin d'urgence de continuer et de renforcer l'engagement des personnes au Pakistan en ce temps de crise », a déclaré Josette Sheeran accompagnée d'Anthony Lake, après la visite de sites particulièrement sinistrés dans la province de Muzzafargarh dans la région du Pendjab.

Les deux responsables onusiens ont visité une école reconvertie en centre de soins d'urgences par l'UNICEF, où les équipes ont notamment distribué des kits d'hygiène, afin de limiter les propagations des maladies hydriques telles que le choléra.

Ils se sont ensuite rendus dans un centre de distribution du PAM où les équipes de l'agence fournissent des rations 'prêtes-à-manger' pour les nourrissons et les jeunes enfants menacés par la malnutrition.

« Après ce que j'ai vu aujourd'hui, je suis convaincu que nous devons intensifier nos opérations humanitaires pour éviter une seconde vague de maladie et de misère pour des millions de familles, spécialement les plus vulnérables, les enfants et les femmes », a déclaré Anthony Lake. « Nous sommes ici aujourd'hui et nous resterons sur le long terme », a-t-il ajouté.

Le PAM a réussi à distribuer une ration d'aide alimentaire pour un mois à plus de trois millions de personnes. L'UNICEF a pu fournir de l'eau potable quotidiennement pour deux millions de personnes.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime pour sa part qu'environ 500.000 mères vont accoucher au Pakistan dans les 6 prochains mois.

« Nous devons garantir à ces femmes et à leurs bébés un accès aux services de santé », a déclaré mardi le coordonateur du Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA) pour l'Asie du Sud, Martin Mogwanja.

Sur les 460 millions de dollars demandés par l'ONU à la communauté internationale pour assister d'urgence les sinistrés, 6 millions de dollars étaient destinés au financement de soins de santé maternelle. Environ 1,2 millions de dollars ont pour l'instant été récoltés pour ces activités, soit 20% des besoins. Selon OCHA, environ 18 millions de personnes ont été affectées par les inondations.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.