Sud-Soudan : formation d'une unité pour stopper le recrutement d'enfants-soldats

31 août 2010

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a salué mardi la mise en place et la formation d'une unité de Protection de l'enfance par le gouvernement du Sud-Soudan afin notamment de stopper le recrutement d'enfant-soldat.

« Ce lancement est un témoignage de l'engagement du gouvernement du Sud-Soudan et de l'APLS pour accélérer l'établissement d'un environnement où les droits des enfants sont respectés », a déclaré la Représentante de l'UNICEF au Sud-Soudan, Catherine Mbengue lors de la cérémonie de lancement.

Mise en place en coopération avec l'Armée de libération populaire du Soudan (APLS), l'unité de Protection de l'enfance a la responsabilité de vérifier qu'aucun enfant ne soit enrôlé au sein des ALPS.

« Des mesures concrètes doivent maintenant être prises afin de garantir que l'APLS comprenne et respecte ses obligations », a ajouté Catherine Mbengue.

L'UNICEF va fournir un appui financier et technique afin de mener des campagnes de sensibilisation auprès des membres du groupe armé notamment sur les droits des enfants et les règles nationales et internationales qui interdisent le recrutement et l'utilisation des enfants par les groupes armés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Holmes alarmé par le niveau de violences au Sud-Soudan

Pour son premier jour de visite au Soudan, le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires des Nations Unies et Coordonnateur des secours d'urgence, John Holmes, s'est rendu jeudi au Sud-Soudan, où l'insécurité alimentaire et les violences entre communautés affectent les populations déjà en situation de vulnérabilité.