Niger : 200.000 personnes déplacées par des inondations

30 août 2010

Des pluies torrentielles ont provoqué la fuite de 200.000 personnes au Niger déjà sévèrement touché par l'insécurité alimentaire, s'inquiète le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA) qui appelle la communauté internationale à débloquer une aide.

« Les pluies continuent à s'abattre sur presque tout le pays et nous nous attendons à constater davantage de victimes », a souligné le chef du Bureau d'OCHA au Niger, Modibo Traoré, au micro de la Radio de l'ONU.

Il a souligné que les déplacés ont déjà besoin de 10.000 tonnes de nourriture mais également du matériel d'urgence, des abris, des couvertures et des moustiquaires imprégnées.

Ces inondations viennent s'ajouter à une crise alimentaire sans précédent. Environ 7 millions de personnes sont dans une situation critique. Selon OCHA, jusqu'à la fin de l'année, plus de 300.000 enfants de moins de cinq ans risquent de tomber dans la malnutrition aigüe sévère au Niger. Environ 20% d'entre eux, soit plus de 60.000 enfants, souffriront de complications médicales – principale cause de mortalité liée à la malnutrition.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Crise alimentaire : l'ONU alloue des fonds supplémentaires pour le Niger

Face à la situation alimentaire alarmante au Niger, le Fonds central d'intervention pour les urgences humanitaires de l'ONU (CERF) a octroyé 15 millions de dollars supplémentaires au Programme alimentaire mondial (PAM) afin de nourrir d'urgence plus de 1,7 million de personnes dans le besoin.