Un expert appelle les Somaliens à se mobiliser pour éviter une nouvelle attaque

27 août 2010

L'Expert indépendant sur la situation des droits de l'homme en Somalie, Dr. Shamsul Bari, a appelé vendredi les Somaliens, à tous les niveaux de la société, à fermement condamner l'attaque du 24 août contre l'Hôtel Muna à Mogadiscio qui a tué 33 personnes.

« J'appelle à un mouvement populaire pour éviter une répétition de cet acte épouvantable », a dit le Dr. Bari. « La population somalienne, à la fois à l'intérieur et à l'extérieur du pays, aspire à la paix et elle y a droit. Cette attaque déplorable montre une fois encore que les extrémistes sont prêts à tout pour tenter de s'emparer du pouvoir par la force. »

Quatre membres du Parlement fédéral de transition somalien sont morts dans l'attaque ainsi que cinq membres des forces de l'ordre.

L'expert indépendant a appelé les Somaliens à apporter leur aide pour empêcher de nouvelles atrocités de ce type de se produire et pour traduire en justice les responsables de cette attaque.

Le Conseil de sécurité de l'ONU et le Représentant spécial des Nations Unies pour la Somalie, Augustine P. Mahiga, avaient condamné mardi dans les termes les plus forts possibles l'attaque sanglante contre l'Hôtel Muna.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Somalie : l'ONU condamne une attaque suicide à Mogadiscio

Le Conseil de sécurité de l'ONU et le Représentant spécial des Nations Unies pour la Somalie, Augustine P. Mahiga, ont condamné mardi dans les termes les plus forts possibles l'attaque qui a visé un hôtel de la capitale Mogadiscio et a tué plusieurs civils, dont des membres du Parlement.