Mexique : après l'assassinat de 72 migrants, Navi Pillay appelle les autorités à agir

27 août 2010
Navi Pillay.

La Haute commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a fermement condamné vendredi l'assassinat de 72 migrants dans le nord du Mexique et a appelé les autorités à prendre les mesures nécessaires pour stopper ces crimes.

« Je suis profondément choquée par ces assassinats qui démontrent la situation critique des migrants dans le pays », a déclaré Navi Pillay. « Je reconnais que le gouvernement mexicain a fait des efforts importants pour contrôler ce climat de violence. Mais face à cette situation affreuse, j'appelle les autorités à prendre les mesures nécessaires pour protéger la vie et l'intégrité des migrants, en particulier des femmes et des enfants, dans le respect des obligations internationales du Mexique », a-t-elle ajouté.

Selon le gouvernement, la marine mexicaine a retrouvé le 24 août dernier 72 cadavres, dont 14 femmes, qui ont apparemment été exécutés par des membres du crime organisé. Les victimes n'avaient pas de document d'identité et sont originaires d'Amérique centrale et du sud, ont indiqué les autorités mexicaines.

L'année dernière, le Rapporteur spécial sur les droits humains des migrants a estimé que 400.000 migrants transitaient par le Mexique chaque année. La plupart sont victimes des gangs transnationaux également impliqués dans le trafic de drogue. Beaucoup de migrants n'atteignent jamais leur destination.

Selon le Commission interaméricaine des droits de l'homme, environ 18.000 migrants se sont fait kidnapper en 2009 alors qu'ils transitaient par le Mexique. La majorité de ces personnes sont des femmes et des enfants.

Navi Pillay a également appelé les autorités à mener une enquête « transparente » et « indépendante » sur ces assassinats et de traduire en justice les auteurs de ces crimes.

« Garantir qu'il n'y ait pas d'impunité est crucial pour éviter que de tels crimes ne soient à nouveau perpétrés », a-t-elle conclu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.