Afghanistan : le Représentant de l'ONU appelle à la vigilance à l'approche des élections

12 août 2010
Affiches de candidats lors de la campagne pour les élections du 20 août 2009 en Afghanistan.

A un peu plus d'un mois des élections législatives en Afghanistan, le Représentant spécial de l'ONU dans ce pays, Staffan de Mistura, a averti jeudi que le principal défi serait la sécurité des bureaux de vote et a appelé les autorités et la population à la vigilance pour que ce scrutin et ses résultats ne soient pas menacés.

« Nous savons tous que les problèmes de sécurité seront un obstacle majeur, et nous devons veiller à ce que l'insécurité dans certaines parties du pays ne soit pas exploitée pour manipuler les votes du peuple », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Prévu le 18 septembre, ces élections sont encore dans la phase préparatoire. Les bulletins de vote sont arrivés dans le pays la semaine dernière et la campagne électorale des candidats s'intensifie.

Staffan de Mistura s'est d'ailleurs dit particulièrement encouragé par la participation active des femmes candidates, mais s'inquiètent des méthodes d'intimidation « généralisée » dont elles sont victimes, ainsi que de l'assassinat de trois candidats et de la multiplication d'autres actes de violence dirigés contre certains candidats.

« C'est inacceptable et nous demandons aux forces de sécurité afghanes d'être sur leur garde et d'accroître leur vigilance au cours des deux prochains mois », a-t-il poursuivi.

L'ONU apporte un appui technique et logistique à la tenue de ces élections, qui doit permettre d'améliorer le déroulement d'un scrutin transparent, au contraire de l'élection présidentielle de 2009, qui avait été entachée par la fraude.

Sur le plan opérationnel et administratif, la Commission électorale indépendante est sur la bonne voie, a encore estimé Staffan de Mistura, avant d'expliquer que le soutien des Nations Unies pour ces élections était « conforme à ce qui avait été promis » et adapté « au renforcement croissant de la capacité des autorités électorales de l'Afghanistan ».

Dans son communiqué, le chef de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a également souligné l'importance « essentielle, pour des raisons opérationnelles, et pour la crédibilité des élections, que la liste électorale définitive soit rendue publique le 18 août ».

« Publier cette liste un mois avant les élections est essentielle pour la transparence du processus. Cela montre aussi une nette différence et le progrès par rapport à la même étape de l'élection présidentielle de l'an dernier », a-t-il déclaré, avant d'exhorter les électeurs afghans à écouter tous les candidats et leurs messages pour pouvoir prendre une décision éclairée le jour du vote, le 18 Septembre.

« Ces élections sont vos élections et ce sont vos votes qui feront la décision finale déterminante pour l'avenir de votre pays », a conclu Staffan de Mistura.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.