Cameroun : l'UNICEF envoie du matériel médical face à une flambée du choléra

11 août 2010

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a envoyé du matériel d'urgence médical pour faire face à une flambée de choléra au nord du Cameroun.

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a envoyé du matériel d'urgence médical pour faire face à une flambée de choléra au nord du Cameroun.

« Cela fait quatre mois que nous sommes confrontés à ce foyer et nous envisageons la possibilité d'une propagation aux régions et aux pays voisins », a déclaré le Représentant de l'UNICEF au Cameroun, Ora Musu Clemens-Hope.

La flambée a débuté au mois de mai dernier dans la région de l'Extrême nord du Cameroun et s'est ensuite propagée aux régions voisines du nord du pays. La flambée a provoqué la mort de 155 personnes et plus de 2.000 cas de choéra ont été identifiés, ce qui constitue un taux de mortalité extrêmement élevé de 13,16 %, a indiqué l'UNICEF par communiqué de presse.

L'UNICEF a dépêché d'urgence des kits médicaux composés de gants chirurgicaux, de plaquettes de traitement de l'eau, de médicaments pour soigner le choléra, notamment du sel de réhydratation orale ainsi que du matériel d'éducation pour informer les communautés sur les dangers et les modes de transmission de la maladie.

« Combinée avec les inondations actuelles dans la région, la flambée pourrait avoir un effet dévastateur sur les enfants qui sont extrêmement vulnérables. Nous travaillons avec le gouvernement pour améliorer la réponse, et nous demandons à la communauté internationale d'appuyer nos efforts », a ajouté le Représentant de l'UNICEF au Cameroun.

Certaines zones du nord du pays ont été affectées par des inondations au mois de juillet. Les infrastructures d'eau et d'assainissement étant limitées dans cette zone, ces communautés sont dans une situation de vulnérabilité face aux maladies notamment aux maladies qui se transmettent par l'eau comme le choléra.

Le choléra est une maladie diarrhéique aiguë dont on peut mourir en quelques heures en l'absence de traitement. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 3 à 5 millions de personnes développent le choléra et entre 100.000 et 120.000 personnes en meurent chaque année.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Face la propagation de la polio, l'Angola vaccine 5,6 millions d'enfants

Après la publication d'un rapport alarmant de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) mettant en garde contre les risques de propagation de la polio à l'échelle mondiale à partir de l'Angola, les autorités lance vendredi une campagne nationale de vaccination pour vacciner 5,6 millions d'enfants.