Côte d'Ivoire : l'élection présidentielle fixée au 31 octobre 2010

5 août 2010
Processus d'identification en Côte d'Ivoire.

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi que l'élection présidentielle se déroulerait le 31 octobre prochain. L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a pris note de cette nouvelle étape en soulignant la nécessité de produire une liste électorale définitive, principal point d'achoppement entre les différents acteurs de la classe politique ivoirienne.

« L'étape cruciale sera celle de la production d'une liste électorale définitive qui précède la confection des cartes d'identité et des cartes d'électeurs ainsi que leur distribution sur tout le territoire ivoirien », a indiqué jeudi le porte-parole de l'ONUCI, Hamadoun Touré, lors d'une conférence de presse à Abidjan, en Côte-d'Ivoire. L'ONUCI exhorte toutes parties concernées et tous les acteurs impliqués « dans le processus électoral et dans celui de la réunification, à établir un chronogramme crédible ».

Divisée en deux parties depuis 2002 à la suite d'une guerre civile qui a opposé les forces gouvernementales aux rebelles du nord du pays, la Côte d'Ivoire est censée organiser des élections nationales depuis 2005.

A la fin de l'année 2009, les autorités ivoiriennes sont parvenues à produire une liste électorale provisoire et les candidats à l'élection présidentielle ont pu être validés. Mais en février 2010, le Président ivoirien, Laurent Gbagbo, a dissout le gouvernement et la Commission électorale en raison d'un différend sur la production des listes d'électeurs.

Après la nomination d'un nouveau gouvernement et la mise en place de la nouvelle direction de la Commission électorale indépendante (CEI), la poursuite du processus électoral reste conditionnée par la production d'une liste électorale définitive.

« La production de la liste définitive aurait certainement donné plus de visibilité au reste des tâches à accomplir ainsi que leur réalisation dans le temps c'est-a-dire le chronogramme », a déclaré Hamadoun Touré.

L'ONUCI encourage « la tenue des élections dans la période indiquée » et à réaffirmer « sa disponibilité à soutenir les acteurs concernés et les structures engagées dans le processus électoral et dans le processus de réunification ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.