Inondations au Pakistan : le PAM met en place un pont aérien

5 août 2010

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a mis en place jeudi un pont aérien pour accélérer ses opérations de secours et de distribution de nourriture aux victimes des inondations, bloquées dans des zones devenues inaccessibles au nord du Pakistan.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a mis en place jeudi un pont aérien pour accélérer ses opérations de secours et de distribution de nourriture aux victimes des inondations, bloquées dans des zones devenues inaccessibles au nord du Pakistan.

Le gouvernement pakistanais a mis six hélicoptères à la disposition du programme onusien pour acheminer de l'aide alimentaire à des dizaines de milliers de personnes de communautés isolées de la vallée de Swat.

Le PAM et ses partenaires, des organisations non gouvernementales nationales et internationales, procéderont à des distributions de rations alimentaires et des biscuits énergétiques pour les enfants et les nourrissons, et de farine de blé pour les adultes.

Les trois premières missions du PAM se sont déroulées à Kalam jeudi matin. Sept tonnes d'aide alimentaire –assez pour nourrir 2.500 personnes pendant une semaine- ont été acheminées.

« Dans ce paysage de dévastation, où les routes sont coupées et les ponts emportés, ces hélicoptères sont littéralement une bouée de sauvetage pour des milliers de gens affamés et désespérés. Ils sont le seul moyen de les atteindre et de leur apporter une aide alimentaire vitale », a indiqué la Directrice du PAM, Josette Sheeran.

Dimanche dernier, le PAM a commencé ses distributions d'aide alimentaire dans les zones les plus touchées de Peshawar, Mardan, Nowshera et Charsadda. Mercredi soir, le programme onusien avait distribué des rations alimentaire pour près de 155.000 personnes dans ces zones.

Le PAM mène également des opérations d'évaluation des besoins alimentaires dans les cinq zones les plus touchées du pays. Dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, les premières indications font déjà état de près de 1,8 million de personnes ayant besoin d'une aide alimentaire.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Inondations au Pakistan : l'Envoyé spécial Ripert va se rendre dans le pays

Face aux tragiques inondations qui frappent le Pakistan, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a annoncé l'arrivée jeudi au Pakistan de son Envoyé spécial pour l'assistance à ce pays, Jean-Maurice Ripert. Sur le terrain, les agences onusiennes continuent elles de venir en aide aux centaines de milliers de personnes victimes des pluies torrentielles qui s'abattent sur le pays depuis plusieurs jours.