FAO : malgré une montée fulgurante des prix, les stocks de blé restent élevés

4 août 2010

Les prix du blé ont doublé depuis le mois de juin, a déploré mercredi l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), qui note que les stocks mondiaux n'ont pourtant que légèrement baissé, passant de 676 millions de tonnes en juin à 651 millions.

Les prix du blé ont doublé depuis le mois de juin, a déploré mercredi l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), qui note que les stocks mondiaux n'ont pourtant que légèrement baissé, passant de 676 millions de tonnes en juin à 651 millions.

Malgré les nombreux problèmes de production de quelques pays décisifs dans filière de l'exportation du blé, le marché mondial reste de loin plus équilibré qu'au moment de la crise alimentaire mondiale de 2007-2008 et la peur d'une nouvelle crise n'est pas justifiée, affirme la FAO.

Une sécheresse sans précédent a largement affecté les récoltes de Fédération de Russie et l'inquiétude monte sur la production du Kazakhstan et de l'Ukraine. De plus, les prévisions des récoltes au Canada sont à la baisse. Toutes ces prévisions pessimistes de quelques uns des plus gros producteurs de blé au monde « ont renforcé les inquiétudes des marches ». L'agence onusienne a annoncé avoir stoppé la publication de ses prévisions sur la production de blé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.