Ban Ki-moon encourage les jeunes Japonais à porter le flambeau du désarmement

4 août 2010
Le Mémorial pour la paix d'Hiroshima.

Alors que le Japon s'apprête à commémorer le 65e anniversaire du bombardement nucléaire des villes d'Hiroshima et Nagasaki, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, en visite au Japon, a appelé la jeunesse japonaise à porter le flambeau du désarmement.

« Le désarmement doit avoir une place essentielle dans la paix et la sécurité internationale. Le désarmement est une nécessité pratique pour un monde plus sûr pour tous », a-t-il déclaré à l'occasion d'un débat avec des étudiants de l'Université de Waseda à Tokyo. « J'espère que vous, la jeune génération de Japonais, vous allez porter le flambeau que vos parents et vos grand-parents ont allumé. Devenez des leaders pour le désarmement », a-t-il ajouté.

Ban Ki-moon a suggéré aux étudiants de raconter l'histoire des survivants des bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki considérant leurs témoignages comme un argument « cru » contre la menace nucléaire.

« Je suis venu au Japon pour commémorer les événements terribles d'Hiroshima et Nagasaki de 1945 et pour joindre ma voix à celles qui affirment : plus jamais ça », a dit le Secrétaire général. L'émergence d'un monde sans armes nucléaires sera complexe « mais pas impossible », a-t-il plaidé en soulignant que ces armes laissaient « des cicatrices sur des générations ». « Une guerre nucléaire serait catastrophique pour le genre humain », a-t-il prévenu.

Ban Ki-moon a ensuite salué l'engagement du Japon auprès des Nations Unies notamment l'importante participation financière qui fait du pays le second contributeur au budget de l'ONU. Le Japon est un véritable « pilier » pour notre travail de consolidation de la paix », a estimé le Secrétaire général.

« Le monde a besoin de vous pour que la mémoire d'Hiroshima et Nagasaki reste vivante et pour garder la promesse d'un monde exempt d'armes nucléaires », a-t-il souligné.

« Votre génération a besoin de regarder au-delà du territoire national. La communauté internationale vous observe pour vos qualités de leader et votre vision », a-t-il conclu.

Le Secrétaire général de l'ONU a rencontré mercredi le Premier ministre japonais, Naoto Kan. A l'issue la rencontre, il a salué, lors d'une conférence de presse, l'engagement du Japon en faveur de la construction de la paix et de la lutte contre le changement climatique. « J'espère que malgré les difficultés économiques, le Japon continuera à maintenir son niveau actuel d'aide publique au développement et son soutien aux pays en développement », a-t-il dit en soulignant rôle important du Japon pour la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

Vendredi, il participera à la cérémonie de commémoration du 65e anniversaire des bombardements à l'arme nucléaire des villes d'Hiroshima et de Nagasaki en 1945. Ban Ki-moon sera le premier Secrétaire général à assister à la cérémonie commémorative pour la paix qui est organisée chaque année à Hiroshima. La veille, il doit se rendre dans la ville de Nagasaki, bombardée le 9 août 1945.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.