L'ONU salue le renforcement de la mission de l'Union africaine en Somalie

28 juillet 2010
Des soldats de la paix de l'AMISOM.

Le représentant spécial du Secrétaire-général de l'ONU pour la Somalie, Augustine Mahiga, a salué mardi la décision de l'Union africaine (UA) d'envoyer 2.000 soldats de la paix supplémentaires pour renforcer le contingent de la Mission de l'UA en Somalie (AMISOM).

« Il y a définitivement de fortes préoccupations des pays africains quant à la situation dans ce pays et des indications montraient que des troupes supplémentaires étaient nécessaires », a-t-il indiqué dans un entretien à la radio de l'ONU.

La décision de renforcer le contingent de l'AMISOM a été prise lors du sommet de l'Union africaine qui s'est tenu il y a quelques jours à Kampala, la capitale de l'Ouganda. A l'heure actuelle, l'Union africaine a déployé 6.100 soldats en Somalie, des contingents originaires d'Ouganda et du Burundi.

Quelques jours avant l'ouverture du sommet de l'UA, le soir de la finale de la Coupe du monde de football, deux attentats suicides avaient fait 70 morts et des dizaines de blessés à Kampala. Le groupe armé somalien Al Shabab, qui combat le Gouvernement fédéral de transition, avait revendiqué le double attentat, le présentant comme une vengeance après la mort de certains de ses membres, tués dans une opération menée par des éléments ougandais de l'AMISOM.

« Il y avait aussi de fortes inquiétudes dans la communauté internationale après les attentats de Kampala », a ajouté Augustine Mahiga.

Interroger sur le délai de déploiement de ces troupes supplémentaires, le représentant spécial a indiqué qu'il serait « expéditif », précisant que des pays de l'Union européenne, les Etats-Unis et l'Algérie étaient disposés à prendre en charge leur acheminement de leurs pays d'origine à la Somalie.

« Les Nations Unies fournissent elles l'appui logistique et le soutien technique nécessaire au déploiement des troupes sur le terrain », a-t-il conclu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.