Ban condamne le meurtre d'un employé humanitaire français au Sahel

26 juillet 2010

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a fermement condamné lundi l'assassinat d'un travailleur humanitaire français, Michel Germaneau, revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique.

« Cet incident est un puissant rappel du besoin urgent de combattre le terrorisme dans le monde et dans la région du Sahel en particulier », a fait savoir lundi le porte-parole de Ban Ki-moon lors d'un point de presse à New York.

Selon la presse, le ressortissant français, âgé de 78 ans, avait été enlevé au Niger le 19 avril dernier. Membre d'une association humanitaire, Michel Germaneau s'était lancé dans l'aide à la construction d'une école et d'un dispensaire dans le village d'In-Abangharet, à 280km au nord-ouest d'Agadez.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban préoccupé par la présence d'Al-Qaïda au Yémen

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a eu une conversation téléphonique avec le Premier ministre britannique Gordon Brown, lundi, au cours de laquelle il a exprimé sa préoccupation concernant les violences dans certaines régions du Yémen et la présence d'Al-Qaïda dans ce pays.