Une campagne de promotion de l'activité physique et du sport lancée par l'OMS et le CIO

21 juillet 2010

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Comité international olympique (CIO) ont noué un partenariat afin de promouvoir des modes de vie sains, en insistant notamment sur les bienfaits des activités physiques, du sport et en renforçant la prévention de l'obésité auprès des enfants.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Comité international olympique (CIO) ont noué un partenariat afin de promouvoir des modes de vie sains, en insistant notamment sur les bienfaits des activités physiques, du sport et en renforçant la prévention de l'obésité auprès des enfants.

L'objectif de cette opération est de lutter contre les maladies non-transmissibles comme les maladies cardiovasculaires, les cancers et le diabète.

« Ce partenariat avec le CIO va augmenter notre capacité à répondre à ces maladies qui sont la cause principale de décès de la monde », a déclaré la Directrice exécutive de l'OMS, Margaret Chan, à l'occasion de la signature du partenariat à Lausanne, en Suisse. « S'attaquer à ces maladies est un des défis majeurs pour le développement durable du 21e siècle », a-t-elle ajouté.

Les maladies non-transmissibles tuent environ 35 millions de personnes dont 9 millions âgées de moins de 60 ans. L'inactivité physique est classée parmi les quatre principaux facteurs de décès, ce qui représente environ 1,9 million de morts par an.

« Le CIO et l'OMS sont désireux de promouvoir des modes de vies sains et d'enraciner les activités sportives dans le monde entier », a déclaré le Président du CIO, Jacques Rogge.

Près de 90% des décès chez les moins de 60 ans surviennent dans les pays en développement et peuvent être facilement évités en réduisant le niveau d'exposition au tabac, les régimes alimentaires malsains et l'inactivité physique.

L'OMS et le CIO vont mettre en place un groupe de suivi qui se réunira chaque année pour développer ce programme et mettre en œuvre les activités. Les maladies non-transmissibles sont en augmentation dans toutes les régions du monde. Si cette tendance se confirme, le nombre de décès atteindra 42,2 millions d'ici 2015, estime l'OMS.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU plaide pour une meilleure planification urbaine afin d'améliorer la santé

A l'occasion de la Journée mondiale de la santé célébrée mercredi et consacrée cette année à la santé urbaine, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a rappelé la nécessité d'intensifier la planification pour gérer l'explosion démographique dans les villes, particulièrement dans le monde en développement.