UNICEF et OMS aux côtés de la Zambie pour éradiquer une épidémie de rougeole

20 juillet 2010

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) assistent pendant toute la semaine les autorités de Zambie qui tentent de vacciner plus de 1,6 million d'enfants après l'irruption d'une épidémie de rougeole dans le sud du pays.

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) assistent pendant toute la semaine les autorités de Zambie qui tentent de vacciner plus de 1,6 million d'enfants après l'irruption d'une épidémie de rougeole dans le sud du pays.

Selon un communiqué de l'UNICEF, une campagne nationale de vaccination a été lancée lundi dans la capitale Lusaka et va se poursuivre jusqu'à vendredi. Sont visés en priorité, les enfants âgés de 9 à 47 mois.

Au moins 78 personnes ont déjà été tuées indirectement par la maladie et près de 3.000 contagions ont été recensées, essentiellement dans et autour de la capitale Lusaka, les zones les plus infectées.

La rougeole est hautement contagieuse et se transmet par la toux et les éternuements. Si elle n'est pas mortelle, la maladie peut entrainer des complications comme la pneumonie, la diarrhée ou des encéphalites.

Le représentant de l'UNICEF en Zambie, Charles Lolika, a souligné que les agences onusiennes continueront de travailler avec les autorités zambiennes pour essayer d'améliorer la santé infantile dans le pays.

Pendant cette campagne de vaccination contre la rougeole, les enfants de 30 districts à haut risque seront également vaccinés contre la polio.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Plus de 120 millions d'africains privés de vaccins contre la fièvre jaune

Par manque de fonds les campagnes de vaccinations contre la fièvre jaune au Nigeria et au Ghana risquent de ne pas être menées, a indiqué mercredi le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).