Le footballeur argentin Leo Messi en visite en Haïti six mois après le séisme

19 juillet 2010

En visite la semaine dernière en Haïti, la star du football argentin Leo Messi, qui est Ambassadeur de bonne volonté du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), s'est rendu dans un camp de déplacés de Port-au-Prince, où vivent plus de 50.000 personnes qui ont perdu leurs logements après le tremblement de terre tragique du 12 janvier 2010.

« Cela a été bouleversant de voir ces camps de déplacés qui sont surpeuplés et la pauvreté dans laquelle les gens vivent », a déclaré Leo Messi après une visite à Carrefour Aviation, un camp situé dans les environs de Port-au-Prince. « Je crois que le sport est vraiment important pour les enfants. Grâce au sport, j'ai appris les plus importantes leçons sur la vie. C'est le sport qui m'a donné ma chance et je leur souhaite la même chose », a-t-il ajouté.

Du camp, Leo Messi s'est rendu dans une antenne hospitalière gérée par le contingent argentin des forces de maintien de la paix de l'ONU en Haïti (MINUSTAH). Après avoir signé d'innombrables autographes, il s'est entretenu avec des médecins, des infirmiers et des infirmières qui lui ont raconté le travail des premiers secours dispensés aux rescapés pendant les jours qui ont suivi le tremblement de terre. Puis le joueur a rencontré un groupe d'enfants qui participent à des activités sportives organisées par le Comité olympique haïtien. Il a également écouté les enfants raconter ce qu'ils ont vécu pendant et après le séisme.

« Nous sommes très heureux d'avoir aujourd'hui Leo avec nous », a souligné la Représentante de l'UNICEF en Haïti, Françoise Gruloos-Ackermans. « Nous sommes particulièrement impressionnés par les réactions et nous pensons que sa présence procure aux Haïtiens un sentiment de joie qu'ils n'avaient pas ressenti depuis un bon moment. C'est une force incroyable. Leo est une source d'inspiration pour tellement d'enfants grâce à son talent, sa discipline et l'humanité de ses actes », a-t-elle ajouté.

L'UNICEF souligne que malgré les progrès et la mobilisation de communauté internationale, plus de 1,2 million d'enfants sont exposés aux abus et l'exploitation et que 800.000 vivent encore dans des tentes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Haïti : six mois après le séisme, les défis restent énormes

Six mois après le tremblement de terre sans précédent qui a frappé Haïti, les défis de la reconstruction restent énormes, notamment en matière d'emploi, d'éducation et de logements sûrs, a pu constater le Secrétaire général adjoint des Nations Unies pour les affaires humanitaires, John Holmes, en visite lundi dans ce pays pour faire le point sur la situation.