Coupe du monde 2010 : l'ONU salue la fin d'un évènement qui a rassemblé les peuples

7 juillet 2010

La Coupe du monde de football en Afrique du Sud, la première de l'histoire organisée sur le continent africain, touche à sa fin. L'occasion pour l'ONU de rappeler encore une fois la capacité du sport en général, et du football en particulier, à rassembler les peuples du monde entier autour de valeurs communes de paix et de développement.

Mercredi, le Conseiller spécial du Secrétaire général pour le sport au service du développement et de la paix, Wilfried Lemke, s'est envolé pour l'Afrique du Sud où il participera à plusieurs évènements organisés pour clore ce rendez-vous sportif international.

Dimanche, il assistera à une table ronde préparée par l'Agence des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat), qui entend faire un bilan précis des projets menés à bien dans le cadre de cette Coupe du monde 2010, afin de les transposer au Brésil, qui accueillera la prochaine édition de la compétition en 2014.

Wilfried Lemke prendra également part à plusieurs activités organisées dans le cadre du festival « Football pour l'espoir », créé en 2005 par la Fédération internationale de football amateur (FIFA) et l'organisation « streetfootballworld ».

« Football pour l'espoir » est un mouvement global qui utilise le football comme un levier du développement social durable. Chaque année, « Football pour l'espoir » soutient une multitude de projets qui lient football et défis sociaux au sein de communautés. Depuis sa création, « Football pour l'espoir » a ainsi soutenu plus de 100 programmes dans une cinquantaine de pays.

Pour cette Coupe du monde 2010, « Football pour l'espoir » a organisé de nombreux ateliers et activités interculturelles, ainsi qu'un tournoi qui rassemble, du 4 au 10 juillet, 32 équipes de jeunes issus de communautés défavorisées du monde entier. Ces jeunes participants sont membres d'organisations qui combattent des problèmes sociaux à travers le football – des sans-abris au Royaume-Uni aux mines anti-personnel au Cambodge en passant par la prévention du sida en Afrique du Sud, les gangs en Equateur et l'insertion des réfugiés en Australie. Les équipes s'affronteront sans arbitre. Tout désaccord sur le terrain se résoudra en effet par le dialogue afin de promouvoir l'épanouissement personnel et la compréhension mutuelle.

Ces jeunes participeront aussi à des activités visant à promouvoir l'échange d'idées et d'expériences, incluant des discussions sur des sujets tels que le sida, la pauvreté, la violence ; une initiative et des activités qui participent indirectement à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) définis en 2000 par les Etats Membres de l'ONU.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Coupe du Monde 2010 : Zidane et Drogba vedettes d'un clip contre la pauvreté

Deux stars internationales du football et Ambassadeurs de bonne volonté du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Français d'origine algérienne Zinedine Zidane et l'Ivoirien Didier Drogba, ont lancé lundi une campagne télé appelant le monde à des efforts concertés pour aider des millions de personnes à sortir de la pauvreté.