Ban Ki-moon : le Gabon prouve que les OMD peuvent être atteints en Afrique

1 juillet 2010

En visite au Gabon, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a de nouveau exprimé jeudi sa certitude que l'Afrique, et notamment le Gabon, pouvait réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

« Le Gabon est en train de montrer au monde que les Objectifs du Millénaire pour le développement sont à notre portée », a dit le Secrétaire général devant l'Assemblée générale en soulignant qu'au Gabon « la mortalité infantile a diminué durant les 20 dernières années » et que « les taux de scolarisation gabonais font l'envie de plusieurs pays ».

« Mon message est clair : l'Afrique peut réaliser les objectifs du Millénaire pour le développement. Le potentiel de l'Afrique est sans limite, car elle dispose de vastes ressources matérielles et humaines », a-t-il insisté.

« Elle compte 1 milliard d'hommes et de femmes, dont la moitié n'a pas 30 ans. Ils ont besoin des outils qui leur permettront de créer des emplois et des revenus », a-t-il ajouté.

Il a ensuite appelé le secteur privé à davantage investir en Afrique qualifiant les pays d'Afrique subsaharienne de « fauves qui se mettent en marche », en faisant référence aux « tigres économiques de l'Asie » des années 1990.

Entre 2000 et 2008, les pays d'Afrique ont enregistré un taux de croissance deux fois plus élevé que lors des deux décennies précédentes. Depuis 2000, l'Afrique subsaharienne a connu une croissance plus rapide que celles du Brésil et de l'Inde.

« L'an dernier, malgré une terrible récession mondiale, l'Afrique a été une des deux seules régions du monde à enregistrer une croissance économique positive », a précisé Ban Ki-moon.

« L'Afrique n'a pas besoin de charité. L'Afrique a besoin d'investissements et de partenariats », a-t-il martelé aux parlementaires gabonais.

Après avoir visité le mois dernier le Malawi, l'Ouganda et le Burundi, le Cameroun, l'Afrique du Sud, le Bénin, la Sierra Leone et hier la République démocratique du Congo, le Secrétaire général souhaite mobiliser la communauté internationale dans la perspective du Sommet de New York consacré aux OMD en septembre prochain.

« Le succès couronne l'effort. Sans efforts, nous courons à l'échec. Tel fut mon message au Sommet du G-20 qui s'est tenu au Canada. Je le redirai au Sommet des Objectifs du Millénaire pour le développement, qui se tiendra en septembre à New York », a-t-il promis.

« Les pays développés doivent tenir leurs engagements et doubler leur aide à l'Afrique... une promesse qu'ils ont faite à plusieurs reprises aux Sommets du G-8 et du G-20, ainsi qu'aux Nations Unies », a-t-il conclu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

La crise économique, une occasion de réformer les politiques de développement

L'ONU appelle à une refonte de la finance, du commerce et de l'aide internationales à la suite de la crise que connaît l'économie mondiale. Dans une étude publiée mardi, le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies s'inquiète en effet de l'impact de la triple crise alimentaire, écologique et économique sur les plus vulnérables.