Darfour : deux tribus signent un accord de réconciliation

29 juin 2010

Deux tribus du Darfour, les Misseriya et les Rezeigat Nouaiba, ont signé lundi un accord de réconciliation, s'est félicité mardi la Mission des Nations Unies et de l'Union africaine dans cette région du Soudan (MINUAD).

Scellé à l'université locale de Zalingei, dans l'Etat de l'Ouest-Darfour, l'accord a réuni le gouverneur de cet Etat, des responsables du Conseil judiciaire et législatif soudanais, des militaires et des policiers ainsi que des membres de la MINUAD.

Depuis le mois de mars, les deux tribus s'affrontaient violemment. Les conflits ont fait plus de 200 morts et des centaines de déplacés.

Un comité de réconciliation avait été mis en place le 29 avril dernier. Composé de dirigeants locaux et de personnel de l’administration locale, de membres de la MINUAD et de membres du Conseil de réconciliation du Darfour, le comité a permis aux deux tribus de trouver une issue pacifique aux affrontements.

Depuis plus de sept ans, les violences au Darfour ont fait plus de 300.000 morts et 2,7 millions de déplacés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Darfour : l'ONU s'inquiète du regain de violence

La Mission conjointe de l'Union Africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD) a reçu des rapports faisant état de nouveaux affrontements armés tribaux dans l'ouest de cette région du Soudan, a indiqué jeudi le porte-parole du Secrétaire général de l'ONU.