Darfour : musique et lecture au service de la paix

28 juin 2010

En collaboration avec la Mission conjointe de l'Union Africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD), l'Organisation Afia des volontaires soudanais a lancé dimanche un festival culturel dans la ville de Nyala, au Sud-Darfour. Baptisé « Lire pour reconstruire le Darfour », l'évènement marque le début d'une série d'activités culturelles organisées pour collecter un million de livres destinés aux écoles et aux universités du Darfour.

Jeunes, vieux, hommes, femmes, responsables politiques ou citoyens lambda, ils étaient des centaines rassemblés dimanche au Théâtre de Elbiheir, à Nyala, pour assister au concert d'Igdeljalaad, l'un des groupes les plus populaires de Khartoum, spécialisé dans la musique traditionnelle soudanaise et connu pour son soutien aux causes sociales. Pour y assister, pas besoin d'argent, ni de tickets, mais d'un ou plusieurs livres à donner aux organisateurs.

L'objectif de l'opération lancée dimanche est double. D'une part, sensibiliser les communautés au rôle que la culture et l'art peuvent jouer dans le dialogue entre les peuples et la construction de la paix. D'autre part, collecter autant de livre que possible auprès des Soudanais, pour alimenter les rayons des libraires, des écoles et des universités du Sud-Darfour.

« L'art a un rôle crucial à jouer, en particulier à ce moment de l'histoire du Darfour », a indiqué l'un des représentants de la MINUAD dans la région, Paul Abikwo. Il y a quelques jours en effet, la MINUAD avait fait état de nouveaux affrontements armés tribaux dans l'ouest de cette région. Le Représentant spécial adjoint et Coordonnateur humanitaire résident de l'ONU au Soudan, Georg Charpentier, avait également fait part des inquiétudes de l'ONU face à la dégradation de la situation au Darfour depuis plusieurs mois.

Le nombre exact d'ouvrages collectés lors du concert organisé à Nyala n'est pas encore connu, mais lors d'un événement similaire organisé il y a quelques mois, près de 9.000 livres avaient été récupérés. D'autres évènements et manifestations culturelles s'inscrivant dans le cadre du festival « Lire pour reconstruire le Darfour » sont programmés à Nyala et le reste du Darfour dans les semaines à venir, notamment à El Fasher, la capitale du Nord-Darfour.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Darfour : l'ONU s'inquiète du regain de violence

La Mission conjointe de l'Union Africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD) a reçu des rapports faisant état de nouveaux affrontements armés tribaux dans l'ouest de cette région du Soudan, a indiqué jeudi le porte-parole du Secrétaire général de l'ONU.