Le Burundi a démarré avec succès un cycle électoral

24 juin 2010

Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est félicité du lancement réussi du cycle électoral au Burundi, saluant la mobilisation et la participation de la population en mai pour le scrutin communal, qui sera suivi par des scrutins présidentiel, législatif, sénatorial et local.

Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est félicité du lancement réussi d'un cycle électoral au Burundi, saluant la mobilisation et la participation de la population en mai pour le scrutin communal, qui sera suivi par des scrutins présidentiel, législatif, sénatorial et local.

Dans un communiqué publié mercredi soir, les membres du Conseil de sécurité constatent « les avancées réalisées dans le processus de paix au Burundi et la consolidation du débat démocratique ». Ils appellent « l'ensemble des acteurs politiques burundais à participer pleinement au processus électoral, en particulier aux prochaines élections législatives et sénatoriales prévues les 23 et 28 juillet 2010, à respecter le verdict des urnes et à œuvrer en faveur du bon déroulement de l'élection présidentielle prévue le 28 juin 2010 ».

Pendant près de cinquante ans, le Burundi a été le théâtre d'affrontements ethniques sanglants, notamment entre communautés hutue et tutsie, à l'instar de ceux qui ont débouché sur un génocide au Rwanda voisin en 1994.

Le Conseil a également souligné l'importance d'assurer un processus électoral « inclusif, pacifique, libre et équitable » et « de respecter le cadre légal ».

Plus de 3,5 millions de Burundais se sont inscrits sur les listes électorales. Dix sept candidats sont en lice pour la présidence - 15 soutenus par des partis politiques, deux indépendants.

Le Conseil condamne « sans appel tout recours à la violence ». Pour lui, ce marathon électoral constitue une opportunité sans précédent qui pourra servir « d'exemple pour l'Afrique et pour l'ensemble du monde d'un pays qui se rassemble et se relève après un conflit et avance vers la démocratie, la stabilité et le développement », a-t-elle conclu.

En visite à Bujumbura, la capitale du Burundi, le 9 juin dernier, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avait félicité le peuple burundais pour ses efforts en faveur de la paix et de la reconstruction du pays, ravagé par la guerre civile.

« Je tiens à vous féliciter de ce que vous avez réussi à faire jusqu'à présent. Ces réussites sont avant tout le fruit de votre travail, le résultat d'un effort dirigé au niveau national et animé par la volonté d'en finir pour de bon avec un passé perturbé, afin d'instaurer la paix », avait indiqué le Secrétaire général.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban salue les progrès du Burundi dans la consolidation de la paix

A son arrivée à Bujumbura, au Burundi, seconde étape d'une tournée africaine qui le mènera en Sierra Leone, au Cameroun, et au Bénin, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a félicité le peuple burundais pour ses efforts en faveur de la paix et de la reconstruction du pays, ravagé par la guerre civile.